Hors session Exetat 2021-2022 : Aminata Namasia fait les derniers réglages

Pour se rassurer des conditions du déroulement des épreuves de hors session de l’Examen d’État 2021-2022, prévues ce lundi 23 mai, la vice-ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, Aminata Namasia Bazego, a effectué une ronde ce dimanche 22 mai dans quelques centres devant abriter ces épreuves.

Première étape, c’est l’Institut Technique Commercial Itoma, dans la province éducationnelle de Kinshasa/Lukunga. Sur place, c’est le chef du Centre qui présente à la vice-ministre les statistiques qui, pour une première fois, établissent une majorité écrasante des filles sur la liste des participants.

Sur les 465 candidats enregistrés, l’on ne compte que 84 garçons contre 381 filles.

Après les explications  du chef du centre, le numéro deux de l’EPST a visité les 10 salles d’examen réservées pour les épreuves. Satisfaite de la mise en place, la représente du ministre Tony Mwaba a donné quelques instructions aux responsables de ce centre, avant de prendre la direction de la province éducationnelle de Mont-Amba pour visiter cette fois l’Institut Technique Commercial de Limete.

A Limete 4, les statistiques sont plus paritaires, sur un total de 505 participants, on compte 230 filles et 275 garçons

Outre son nombre record des participants, ce centre organise plus des 6 options dont la Biologie-Chimie et les Math-Physique.

Après le constat de la vice-ministre, accompagnée de l’Inspecteur général et Mme le Secrétaire général, tout est prêt pour accueillir les finalistes dans les conditions requises.

La tournée va se clôturer au Lycée Sainte Germaine dans la commune de N’Djili, dans la province éducationnelle de la Tshangu

Comme à Itoma, les filles dominent la liste des participants avec un nombre record de 386 participants sur un total de 561 candidats, soit 175 garçons seulement à la grande satisfaction de la ministre de l’EPST qui s’est félicitée de cette présence remarquable des filles finalistes.

Dans son mot, la vice-ministre de l’EPST a remercié l’Inspecteur général de ce ministère pour son sens de l’organisation et appelle les finalistes à plus de rigueur et de travail, seules conditions pour réussir ces épreuves de hors-session. Comme une mère, Aminata Namasia a souhaité bonne chance aux élèves  avant de regagner son domicile pour mieux préparer la journée de lundi où elle doit lancer officiellement lesdites épreuves en l’absence de son titulaire, le professeur Tony Mwaba en mission de service.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube