HUMAN RESCUE/DRC demande au chef de l’Etat de ne pas accepter l’entrée du M23 dans l’armée

L’ONG Nationale de Promotion, Protection et Défense des Droits de l’Homme de la République Démocratique du Congo dénommée HUMAN RESCUE/DRC ayant une Personnalité Juridique du Ministère de la Justice et Garde des Sceaux sous le Numéro 0460/Min. Just et DH/2007, demande au Chef de l’Etat, Commandant Suprême des Forces Armées de la République Démocratique du Congo, de ne pas oser s’engager en signant l’entrée au sein des FARDCs ; au sein de la PNC mais également au sein des Institutions de la République Démocratique du Congo des criminels de guerres de M23 et d’autres Groupes armés opérant dans la partie Est de la RD. Congo.

Selon Me William Wenga qui signe ce communiqué, ces criminels des guerres ayant causés plusieurs cas de violation grave des Droits de l’Homme ne méritent aucune intégration et dans le cas contraire, Human Rescue/DRC dira que la RD Congo est dans une situation d’illégalité totale car une adhésion des groupes armés non encore entérinée par le Parlement produira des effets contraignants.

L’ONG Nationale HUMAN RESCUE/DRC reste saisie de la question, précise-t-il.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube