Incidents lors des obsèques de Kwedi : Les excuses de la Rtnc à Patrick Muyaya

Suite au spectacle déshonorant offert par les agents de la Rtnc à la suite des obsèques du journaliste et artiste Kwedi Mayimputu, le Directeur général intérimaire a présenté les excuses au ministre de la Communication et médias, Patrick Muyaya, au président de la République, au Gouvernement et au peuple congolais.

M.Patrick Muyaya, ministre de la Communication et médias a reçu en audience la délégation syndicale de la Radio télévision nationale congolaise (RTNC), ce jeudi 15 septembre 2022 en début de journée dans la salle de réunion de son cabinet.

Au menu de leurs échanges, la situation socio-professionnelle du personnel de cet établissement public exposé au Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo lors des obsèques du célèbre comédien Congolais Daniel Claude Kwedi Mayimputu, le mercredi 14 septembre 2022.

Dans un climat convivial, le ministre Patrick Muyaya a rappelé aux syndicalistes l’attitude que doit afficher tout le personnel de la RTNC à chaque fois qu’il reçoive une personnalité politique ou autre au sein de leurs installations, ou encore à chaque fois qu’il y a un événement qui concerne un de leurs.

 « Je ne cesserai pas de vous rappeler que vous êtes des citoyens particuliers et que vous avez comme mission de défendre les autres et de leur transmettre la bonne information. Vous devrez faire très attention lorsque vous communiquez pour ne pas tomber dans la désinformation ou dans les pièges de ceux qui ne veulent pas voir les choses s’améliorer à la Radio télévision nationale Congolaise », a indiqué le ministre.

Pour ce faire, le Directeur général ad intérim de ce média public Bellidée Robert Bunga Mvindu a présenté des excuses en ces termes : « vous savez qu’hier, nous avons connu les obsèques de Kwedy Mayimputu. Nous avons connu la visite du Président de la République qui est venu assister à ces obsèques. Le Président, a, par ce geste, honoré, non seulement la mémoire de l’illustre disparu, mais également la RTNC en général. Parce que comme nous les disons, c’est dans le malheur que l’on reconnaît ses vrais amis. Par cet acte, le Président a prouvé qu’il est de coeur avec la RTNC. Et nous savons par des informations qui nous parviennent de la présidence qu’il suit de près l’évolution de la RTNC et tous nos problèmes lui sont communiqués. Nous le remercions pour cette marque d’honneur qu’il nous a fait hier pour avoir pris part à cette cérémonie mortuaire. Mais également nous présentons nos excuses au Président de la République, au Premier Ministre et à tout le gouvernement, ainsi qu’à l’ensemble du peuple Congolais pour le spectacle déshonorant que nous ont offert hier de ces quelques incorrections de certains d’entre nous ».

Et de poursuivre : « Nous promettons que cela n’arrivera plus parce que la RTNC comme nous le disions, c’est le vecteur de l’unité nationale. Il n’y a qu’une seule chaîne publique qui a pour rôle d’unir les congolais et nous n’avons pas le droit de pouvoir souiller cette image par un comportement quelconque. Nous nous en excusons auprès de tout le monde ».

Des revendications prises en compte par Muyaya

S’agissant de leurs revendications, principalement le nouveau barème salarial, le ministre Muyaya a fait savoir à l’assistance qu’il avait déjà signé ce document depuis plusieurs mois et qu’il avait transféré à son collègue du budget comme le veut la logique gouvernementale. Le Directeur général de la RTNC l’a reconnu.

« Pour ce qui est de la rencontre d’aujourd’hui, le ministre nous a rappelé les missions qui sont les nôtres, le rôle que nous avons à jouer et voir comment au regard de nos problèmes, de nos difficultés que nous éprouvons, comment envisager l’avenir. Les droits et les avantages de la RTNC seront pris en compte. Le président a perçu le message hier et a réagi en donnant des instructions à tous ceux qui sont concernés dans la gestion des avantages de la RTNC. À travers cette séance, nous venons de raffermir l’unité nationale de la RTNC afin de ramener la paix et que tout le monde revienne au travail, et surtout fasse son travail dans de très bonnes conditions et avec une conscience qui puisse vraiment nous prouver que nous sommes réellement engagés pour le meilleur changement de la RTNC au regard des enjeux qui se présentent et aux avantages que nous avons en matière de production.

La délégation syndicale salue l’attention du chef de l’Etat

La délégation syndicale a salué l’attention du Chef de l’État, Félix Tshisekedi et l’engagement du ministre Patrick Muyaya qu’il considère comme étant leur père et qu’à chaque fois qu’il y aura un ou plusieurs problèmes à la RTNC, il se surpassera, pardonnera et s’investira à trouver des solutions durables pour l’ensemble du personnel.

« Nous avons retenu une chose après l’incident d’hier, nos revendications ont touché le cœur sensible du Président de la République et il a répondu à notre préoccupation. C’est-à-dire qu’hier après-midi, il a invité le ministre d’État, ministre du Budget et notre ministre pour trouver des solutions le plus vite possible à nos problèmes à la RTNC. Effectivement, nous totalisons une année depuis que nous vivions cette situation pour recevoir notre contreseing afin que notre barème entre en vigueur. Nous croyons à la bonne foi du Président de la République comme l’a dit notre ministre de tutelle que d’ici là, il y aura une séance de travail entre notre  banc syndical et le ministère du budget ainsi que le nôtre », a déclaré Edwige Mongomba Nyamangwanza -présidente de la délégation syndicale nationale de la RTNC.

Et d’ajouter : « Que notre ministre Patrick Muyaya puisse toujours nous accompagner et qu’il puisse toujours être là avec nous. Il l’a si bien dit qu’il est notre père. Or, un père ne laisse jamais ses enfants errer dans la rue. Qu’il nous accompagne dans tout ce que nous sommes en train de faire pour que des solutions soient trouvées à nos problèmes « .

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube