Inondations à Kalemie et barrage de Katende : Alexis Gisaro et Olivier Mwenze interpellés au Sénat

Deux  Warriors de l’équipe Sama Lukonde ont été auditionnés le jeudi au sénat dans le cadre du contrôle parlementaire. Et ce, suite aux questions orales avec débat, sous la présidence de Modeste Bahati. La Sénatrice Christine Mwando veut obtenir du ministre des ITPR Alexis Gisaro les explications sur les inondations dans les villes et territoires de Kalemie, Kabalo, au port de Moba et  à Uvira. Une autre question est du sénateur Dénis Kambayi Cimbumbu adressée au ministre des Ressources hydrauliques et électricité Olivier Mwenze Mukaleng sur le projet de construction du barrage de  Katende au Kasaï Central. Le constat pour ce projet est amère, les travaux suspendus depuis 2016, matériels abandonnés à la gare de la Sncc à Lubumbashi. L’auteur de cette question attend également les explications du ministre de tutelle.

« C’est depuis 2016 que ces travaux qui avaient déjà atteint plus de 60% ont été suspendus suite entre autre des événements du phénomène Kamuina Nsapu. A la suite d’un compte-rendu du conseil des ministres du Kasaï Central, les travaux de construction devraient reprendre en août 2019 », dit-il, avant de se faire l’insigne honneur de demander d’éclairer la lanterne des honorables sénateurs aux préoccupations suivantes : quel est le niveau d’exécution des travaux de la Centrale hydroélectrique de Katende ? Les populations de l’espace du Grand Kasaï veulent savoir, à quelle année pourrait-elle allumer la première ampoule de la Centrale de Katende ? Qu’en est-il des matériels de construction et de finition de cette Centrale entreposés à la gare de la SNCC à Lubumbashi ?

Soulignons que ces deux membres du gouvernement ont sollicité et obtenu de la part de la plénière un bref délai pour venir répondre à toutes les préoccupations des  sénateurs soulevées lors du débat général.

Il faut noter que peu avant, la plénière a voté en seconde lecture le projet de loi portant autorisation de la prorogation de l’état de siège en Ituri et au Nord-Kivu. Sur ce chapitre, le président du Sénat Modeste Bahati a informé ses collègues de la tenue imminente d’une table ronde par le Chef de l’Etat en vue de l’évaluation de l’état de siège avant d’envisager une nouvelle prorogation.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube