Kakuta et Lens éliminés par Monaco en huitième de finale de la Coupe de France

Trahi par une première demi-heure catastrophique, le RC Lens s’est incliné devant l’AS Monaco ce dimanche à Bollaert, en huitième de finale de la Coupe de France (2-4).

L’affiche de cette soirée de Coupe de France entre Lens et Monaco a tourné à l’avantage du club de la Principauté, ce dimanche à Bollaert, avec à la clef pour l’ASM un ticket pour les quarts de finale de la Coupe de France. Billet d’ores et déjà composté par Nantes, l’OM, Amiens (L2), Bastia (L2), Versailles (N2) et Bergerac (N2), en attendant le dernier huitième qui mettra aux prises le PSG et l’OGC Nice lundi soir.

Pour gagner leur place sur le prochain palier, les Monégasques ont su profiter d’un énorme passage à vide de leurs hôtes artésiens dans le deuxième quart d’heure du premier acte – des largesses punies alors par Ben Yedder (18e), Jean Lucas (27e) et Diop (29e). Une déferlante synonyme de KO alors pour les Sang et Or, même si Saïd a eu la bonne idée de réduire l’écart juste avant la pause (1-3, 45e).

Lens a failli revenir

« Ce n’est jamais facile en Coupe de France, observait après coup le premier buteur de la soirée, sur l’antenne d’Eurosport. On menait 3-0 et on a eu chaud quand même, le but avant la mi-temps nous a fait mal, et ils ont marqué rapidement en deuxième période… honnêtement ça se joue sur des détails ce genre de match. » Effectivement, avec la réalisation de Kalimuendo au retour des vestiaires (2-3, 53e), les Lensois ont eu les opportunités ensuite pour revenir à hauteur.

Peine perdue toutefois, le dernier mot étant revenu à l’impitoyable Ben Yedder, symbole du grand réalisme des joueurs du Rocher ce dimanche soir (2-4, 88e). « On ne voulait pas lâcher mais il y a eu un cruel réalisme de leur part, c’est le haut niveau, déplorait à chaud Clauss. On a donné beaucoup d’énergie aujourd’hui, il ne manque pas grand-chose car on s’est créé pas mal de situations. On a commis des erreurs bien sûr mais il y a du positif à retenir de ce match malgré la défaite. »

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube