Kinshasa : Amato Bayubasire lance l’atelier de réflexion sur l’enregistrement en ligne de création d’entreprises au Guichet unique

Compte tenu de l’importance que revêt cette réforme pour la célérité et la traçabilité du processus de création d’entreprises, le Ministère de la Justice a la charge d’implémenter au GUCE un système d’enregistrement d’entreprises en ligne. Il vise la mise en place d’un nouveau système d’informatisation pour permettre aux créateurs d’entreprises de pouvoir y parvenir en ligne sans besoin de se présenter physiquement au Guichet unique de création d’entreprise (GUCE).

M.Amato Bayubasire Mirindi, vice-ministre de la Justice, a lancé le 10 octobre 2022, l’atelier de réflexion sur l’enregistrement en ligne de création d’entreprise au Guichet unique de création d’entreprises. Les travaux se déroulent à l’Institut national de formation judiciaire (INAFORJ) au Palais de Justice de Kinshasa-Gombe. La clôture de ces assises intervient ce mardi à Kinshasa.

Le vice-ministre Amato Bayubasire a noté l’importance que revêt le sujet d’aujourd’hui, à savoir, l’enregistrement en ligne des Entreprises au Guichet Unique n’est plus à démontrer et ce, au regard de l’évolution même de création d’entreprises, corollaire de l’amélioration du Climat des affaires en RDC en premier lieu.

Ensuite au regard des difficultés rencontrées actuellement par le Guichet Unique, car n’ayant pas d’autres choix que de s’accommoder à cette nouvelle approche dont la matérialisation ne doit plus souffrir d’un retard quelconque, car le temps risque de jouer contre le pays.

Ceci étant, cet atelier de réflexion devrait être considéré comme un premier jalon dans la mise en œuvre effective de ce nouveau programme. Par ailleurs, ledit programme s’inscrit dans la vision du Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi qui tient à l’amélioration du climat des affaires. Cette vision est implémentée pour le Gouvernement dirigé par le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde, en vue d’attirer les investisseurs en République Démocratique du Congo en assurant un meilleur Climat des Affaires et de ce fait, faire avancer l’économie de notre cher et beau pays.

« Ceci dit, je déclare ouvert atelier de réflexion sur l’enregistrement en ligne de création d’entreprise au Guichet unique de création d’entreprise », a conclu le vice-ministre Amato Bayubasire.

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo à travers son programme a identifié certaines priorités en vue d’atteindre les objectifs qu’il s’est assignés pendant son mandat.

Parmi ces priorités figure celle relative à l’amélioration du climat des affaires. Cette priorité a été traduite en assignation ministérielle et communiquée au Ministère de la Justice.

Elle se présente en termes d’enregistrement en ligne des entreprises au niveau du GUCE.

C’est dans ce cadre que Mme la Ministre d’Etat, ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Rose Mutombo Kiese, organise deux journées de réflexion sur la mise en place du système d’enregistrement d’entreprises en ligne.

L’objectif général est de contribuer à l’optimisation du fonctionnement du GUCE, mais aussi de créer un système d’enregistrement en ligne de la création d’une entreprise ; de rendre disponible l’information relative au processus de création d’entreprise ; de faciliter l’accès aux procédures de formalisation de l’entreprise et enfin de permettre la traçabilité de gestion des opérations de la création d’entreprise.

Le ministère de la Justice attend des participants les réflexions sur le système d’enregistrement en ligne sont menées ; les informations relatives à l’enregistrement d’entreprise en ligne sont partagées ; les modalités de traçabilité de gestion des opérations de la création d’entreprise en lignées sont échangées ; les pistes de solutions pour l’enregistrement d’entreprise en ligne sont identifiées.

BM

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube