Kinshasa : Lancement des subventions en appui à l’industrialisation et aux secteurs de production

C’est le ministre de l’Industrie, Julien Paluku Kahongya, qui a lancé ce jour à Kinshasa, le  programme des subventions à  l’industrialisation  et aux secteurs  de production (SIPS). Et ce,  dans le cadre de la 6e semaine d’Industrialisation de la SADC, financé par l’Union européenne et le gouvernement allemand. Au total 14 contrats de subventions sont en cours d’exécution en réponse à la pandémie de COVID-19 dans 7 pays de notre région, pour un budget total cumulé pour ses trois subventions s’élève à 751 219,00 Euros.

Dans son discours, le ministre congolais a expliqué que les 3 subventions qui ont été retenues à l’issue d’un processus de sélection très rigoureux et compétitif. L’une des subventions sous Solidaridad portera essentiellement sur la chaine de valeur du cuir en Tanzanie et au Zimbabwe, tandis que les deux autres porteront sur les produits pharmaceutiques et médicaux liés à la COVID-19 en Namibie et en Afrique du Sud. Plus précisément, Namibia Institute of Pathology Limited se concentrera sur la fabrication locale de tubes de prélèvement d’échantillons de COVID-19 tandis que Chemical Process Technologies Pty (Ltd) se spécialisera dans le développement, la mise en œuvre et la validation du processus de fabrication de Molnupiravir (MOL) dans l’usine pilote GMP. Molnupiravir est un médicament qui sert à traiter les cas d’infection à la COVID-19 avec symptômes légers à modérés.

Le budget total cumulé pour ses trois subventions s’élève à 751 219,00 Euros. « J’ai suivi avec une attention soutenue la présentation de ces subventions et chacune d’elles est unique. Le plus important à ce stade est que ces subventions seront mises en œuvre au sein de notre région et soutiendront nos besoins relatifs aux chaines de valeur agroalimentaire et pharmaceutique », a indiqué le ministre.

Au total 14 contrats de subventions sont en cours d’exécution en réponse à la pandémie de COVID-19 dans 7 pays de notre région. Il a été porté à ma connaissance que plusieurs autres contrats de subvention au titre du programme SIPS seront attribués incessamment pour le développement des produits pharmaceutiques et médicaux liés à la COVID et aux ARV. Pour nous en tant que région, cette évolution des choses ne nous offre pas seulement la facilité de mettre en œuvre notre agenda relatif à l’intégration régionale mais également la motivation de réaliser davantage de projets en tant qu’un bloc collectif afin de soutenir nos économies et de matérialiser nos objectifs d’industrialisation.

Le programme SIPS salué à juste titre

Julien Paluku a dit qu’il reste convaincu que le programme SIPS fait partie des programmes ambitieux pouvant faciliter la réalisation du plan indicatif régional de développement stratégique 2020-2030 (RISDP), qui accorde la priorité au développement industriel et à l’intégration des marchés et qui place l’industrialisation au centre du programme d’intégration régionale.

Disons que le programme SIPS a été lancé dans des circonstances très difficiles, notamment en période de crise sanitaire mondiale à cause de la pandémie de COVID-19. « Nous en avons, individuellement ou collectivement, été touchés directement d’une manière ou d’une autre. Notre Région souffre encore de cette pandémie qui a eu un impact très profond sur les secteurs sociaux et économiques », explique-t-il.

En dépit de la pandémie, nous devions encore plus démontrer notre solidarité et notre résilience, nous devions rester forts ensemble et continuer à trouver des moyens de continuer à développer nos communautés et à vaincre la pandémie de COVID-19. Il est plus qu’évident que nous sommes appelés à faire preuve de plus d’innovation en cette période particulière. Le développement de subventions comme mesure de riposte à la pandémie n’est pas seulement une réponse noble de notre région, mais également un besoin clé pour nos peuples que nous servons humblement. Ce programme a démontré sa pertinence en ce qu’il s’agit d’aborder des problèmes émergents tels que la réponse à la COVID grâce à des subventions en faveur de l’industrialisation et de l’intégration régionale.

C’est ainsi qu’il a félicité Solidaridad, la Namibia Institute of Pathology Limited et Chemical Process Technologies Pty (Ltd) pour avoir remporté l’attribution de ces subventions. De plus, je profite de l’occasion pour leur souhaiter bonne chance dans la mise en œuvre de ce projet ambitieux qui s’aligne sur la stratégie d’industrialisation et la feuille de route 2063 de la SADC. Je suis en outre ravi que ces projets soient mis en œuvre de manière collaborative par les États membres de la SADC, ce qui favorisera également la coopération régionale et le renforcement des liens régionaux dans l’écosystème de la chaîne de valeur du cuir.

JMNK

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube