Kinshasa : Le Gouvernement déterminé à éradiquer les Kuluna à Kimbanseke, Makala, Nsele, Masina et Barumbu

Le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires Coutumières, a présenté la synthèse de l’état du territoire national qui reste généralement calme sur toute l’étendue du pays.

Au cours de la semaine qui s’achève, l’état d’esprit de la population a été marqué notamment par : – La signature par le Chef de l’Etat, le 08 avril 2022 à Nairobi au Kenya, de l’Acte d’adhésion de notre pays à la Communauté des États de l’Afrique de l’Est ; Des réactions en sens divers dans une bonne frange de l’opinion opposée à la demande du dialogue faite par le M23 et exhortant les FARDC à plus d’assiduité pour neutraliser ce mouvement ; La spéculation créée ces derniers jours par les opérateurs économiques du secteur pétrolier en vue de soutenir l’idée d’une pénurie des produits pétroliers.

A Kinshasa, le Gouvernement ne ménage aucun effort pour permettre aux forces de l’ordre de venir à bout de la recrudescence actuelle du phénomène Kuluna dans certains coins des communes de Kimbanseke, Makala, Nsele, Masina et Barumbu.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube