La Chine dispose d’un « large » espace politique pour stimuler l’économie dans un contexte de vents contraires (FMI)

La Chine est capable de stimuler son économie en affrontant des vents contraires, car elle dispose d’un « large » espace politique, tant au niveau de sa politique monétaire que fiscale, a annoncé mercredi la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva.

La croissance chinoise « reste en territoire positif’, a estimé Mme Georgieva, lors d’une conférence de presse virtuelle dans le cadre des réunions de printemps du FMI et de la Banque mondiale, ajoutant que la croissance de la Chine a été revue à la baisse principalement en raison des interruptions causées par les confinements liés à la COVID-19.

Dans son dernier rapport sur les perspectives économiques mondiales publié mardi, le FMI a réduit ses prévisions de croissance mondiale pour l’année 2022 jusqu’à 3,6%, soit une baisse de 0.8 point de pourcentage, dans le contexte du conflit entre la Russie et l’Ukraine.

De plus, l’économie chinoise doit connaître une croissance de 4,4% cette année, soit une baisse de 0,4 point de pourcentage par rapport aux prévisions précédentes, selon le rapport, qui rappelle qu’elle devrait croître de 5,1% en 2023.

« Nous croyons que la Chine est capable de stimuler l’économie, du fait qu’elle dispose d’un large espace politique », a affirmé Mme Georgieva à Xinhua lors de la conférence de presse.

« Nous avons vu ces derniers jours la Banque populaire de Chine en train de prendre des mesures pour assouplir les conditions d’accès au crédit », a-t-elle dit, ajoutant « qu’elle dispose aussi d’un espace au niveau de politique fiscale ».

La directrice générale du FMI a souligné que le conflit entre la Russie et l’Ukraine avait entraîné un revers massif pour l’économie mondiale, avec la baisse des prévisions sur la croissance dans 143 pays.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube