La MONUSCO prête à soutenir le PDDRC-S

La Représentante spéciale salue également la signature de l’ordonnance par le Président Felix Tshisekedi établissant le Programme de Désarmement, Démobilisation, Relèvement Communautaire et Stabilisation (PDDRC-S), un service public sous son autorité. Bintou Keita rappelle que la réintégration des anciens combattants sur une base communautaire est l’une des conditions essentielles à la stabilisation de l’Est de la RDC à long terme. La MONUSCO et le système des Nations Unies dans son ensemble se tiennent prêts à soutenir ce Programme.

A ce sujet, des sources signalent  que plusieurs programmes de stabilisation combinés aujourd’hui dans DDRCS ont existé avant cette décision. Mais, sans aucun résultat palpable et pourtant des millions de dollars étaient débloqués. Les coordinateurs de ces programmes et leurs partenaires dans toutes les provinces concernées s’étaient servis, eux-mêmes, au lieu de rendre effectif la mission leur confiée afin d’améliorer la situation sécuritaire à l’Est du pays.

Ces magouilles financières se font généralement par le canal des Ong.  De même aujourd’hui, selon des sources, la Banque mondiale a débloqué plus de 50 millions des dollars pour appuyer ce programme afin de mettre fin à ce cycle infernal de l’insécurité à l’Est du pays. Il y a à craindre que ce soient  les mêmes personnes qui avaient eu des gros financements, pendant plus de 18 ans sans aucune avancée significative, qui soient à nouveau proposées ou reconduites dans les nouveaux postes à créer dans cette nouvelle structure.  Dans ce cas, il y a risque de tourner en rond avec les mêmes approches sans des nouvelles stratégies sécuritaires adaptées.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube