La Police interpelle un ‘’revenant’’ le jour de Pâques à Basoko

Les éléments de la Police nationale congolaise ont retrouvé, dimanche 17 avril 2022, au marché de Basoko, territoire de la province de la Tshopo, issue de la Province Orientale démembrée, un homme originaire de Yalemba (PK 31) que d’aucuns avaient affirmé qu’il était mort depuis 4 ans. Comme une trainée de poudre à ce jour de commémoration de la résurrection de Jésus christ, tout Basoko et même sa diaspora s’est perdu en conjectures, parlant d’un revenant, d’un ressuscité. Bien qu’aucun détail de source  policière, ni des observateurs sur place ne fut donné, des curieux voulaient voir personnellement ce ‘fantôme’, qui finalement n’existe pas car n’étant pas le disparu… ce n’était qu’un canular !

 Qu’est ce qui a donné libre cours et motivé ces  polémiques et autres conjectures ? La culture locale et la désinformation. Il y a quelques années, un cas similaire avait déjà défrayé la chronique. Le « cas de notre frère Lima Matthieu Bandjoko, qui décéda à Kisangani vers les années 2006 et enterré au cimetière Segama et réapparu à Lisala, dans la  province de la Mongala, vers les années 2009. Hum! Satan est top rusé ! », s’exclamera ce natif de Basoko sous l’émotion. Ce genre de phénomènes  est fréquent dans cette région  de   République démocratique du Congo où, régulièrement, il est question de pratiques occultes consistantes à faire des esclaves dans « l’au-delà » pour des travaux champêtres, la chasse et la pêche. Il s’agit généralement de Fonoli, Monama, Ndimo et Masombo. Et de temps à temps, les rumeurs courent que les victimes de ces ‘sorciers’ ont été aperçues.

Il n’est pas inutile d’évoquer des cas de ressemblasse, comme ce fut le cas pour cette Bizarrerie pascale à Basoko. Toutefois, il faut noter que « la vie est le contraire de la vie » et, avant d’ajouter foi aux histoires des ‘morts-vivants’ et des revenants, bien réfléchir pour ne pas  confondre la ‘crédulité’ et la ‘foi’. Il est rationnel d’ajouter foi à la  résurrection des morts, certaine et sûre qui n’a pas encore eu lieu et  ne sera pas en retard comme le certifie la bible en Apocalypse 21:4,5.

Willy Makumi

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube