La prison de Makala bénéficie d’un forage d’eau et d’un groupe électrogène

Rose Mutombo Kiese ne s’est pas rendue seulement avec ces dons ; mais également, elle a procédé à l’inauguration d’un forage d’eau doté à la Prison Centrale de Makala par la fondation « Widal ». Les prisonniers de Makala peuvent désormais se desservir en eau potable, après plusieurs années d’énormes difficultés quant à ce.

Outre le forage d’eau, Rose Mutombo qui imprime bien la vision du Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi, a doté cette prison d’un groupe électrogène de 550 KVA, qu’elle a démarré en présence de toute l’assistance, dont le vice-ministre Amato Bayubasire.

« Aujourd’hui c’est une date exceptionnelle et c’est la concrétisation d’une vision qui m’a été offerte par le Président de la République, en nous confiant ce ministère. Je dis un grand jour pourquoi, puisqu’en arrivant à la tête de notre ministère, nous avons trouvé beaucoup de défis à relever. On a commencé par l’alimentation et les soins médicaux. Aujourd’hui nous venons de donner à la population carcérale de l’eau et l’électricité. Je salue en passant, nos différents partenaires qui nous accompagnent dans cette mission », a dit la patronne de la Justice.

De passage, cette dame de fer, qui figure dans le top 10 des ministres les plus performants du gouvernement Sama Lukonde, a visité le pavillon 10 dédié aux enfants mineurs. Sur place, elle a écouté les cris de détresse de ces enfants en conflit avec la loi, qui réclament auprès de celle qu’ils appellent affectueusement « Maman », les bonnes conditions de détention, le temps de loisir ainsi que leur scolarité.

En mère de famille à son tour, Rose Mutombo Kiese a remis un lot des vareuses et des ballons à ces enfants incarcérés pour leur rééducation à Makala, et des boissons sucrées pour leur rafraichissement, tout en promettant de revenir très prochainement avec des lits pour renforcer les bonnes conditions de détention. Pour leur scolarité, la Ministre d’Etat les a conseillés de bien se comporter à Makala, afin de retrouver leurs familles et poursuivre le cursus scolaire.

Face à la presse, avant de quitter Makala, la ministre d’Etat, ministre de la Justice a annoncé la libération dans les jours avenirs, des prisonniers ayant bénéficié de la grâce présidentielle et autres.

« Nous allons libérer les personnes bénéficiaires de la grâce présidentielle, et également celles qui sont en détention irrégulière. Le nombre exact est estimé entre 2.000 et 2.500 personnes. Cette libération se fera avant la fin du mois de janvier », a promis Rose Mutombo Kiese.

BM

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube