L’an 1 an du gouvernement Sama Lukonde : Me Guy Loando publie le rapport annuel d’activités 2021-2022

Me Guy Mboyo, ministre d’Etat, ministre de l’Aménagement du territoire a publié, à l’occasion du 1er anniversaire du Gouvernement Sama Lukonde, le rapport annuel d’activités 2021-2022. Dans son introduction, il note que dans le but de matérialiser sa vision politique qui place le Congolais au centre de l’action politique, le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a pris, conformément à l’article 78 de la Constitution du 18 février 2006 telle que modifiée à ce jour, l’Ordonnance n°21/012 du 12 avril 2021 portant nomination des vices-Premiers Ministres, des Ministres d’État, des ministres, des Ministres délégués et des vice-Ministres.

Investie par l’Assemblée Nationale sur base d’un programme, cette équipe gouvernementale a été baptisée “Gouvernement des Warriors” et placée sous la coordination du Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde. Elle a reçu la mission ultime de relever les défis pressants auxquels la République Démocratique du Congo fait face en matière de développement. Pour cela, il fallait des hommes et des femmes qui montent au front.

« Nous avons humblement répondu présent à l’appel et nous nous attelons à la tâche depuis la remise et reprise avec notre prédécesseur. Cette volonté est naturellement en droite ligne avec la vision du Président de la République, Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui souhaite construire un état fort, prospère et solidaire. C’est l’objectif que nous poursuivons sans relâche. Pour y parvenir, un cap précis a été déterminé », explique-t-il.

Ainsi conformément à l’ordonnance n° 22/003 du 07 janvier 2022 fixant les attributions des ministères, les missions suivantes ont été assignées à mon Ministère : Conception et élaboration des plans d’aménagement du territoire et suivi de leur exécution ; Exécution des politiques et des stratégies opérationnelles et l’orientation visant une meilleure répartition des activités humaines dans l’espace physique du pays; Evaluation des potentialités du territoire en ce qui concerne les ressources naturelles renouvelables et non renouvelables du sol et du sous-sol national; Contrôle et surveillance de manière permanente de l’utilisation de l’espace physique du pays; Etablissement des programmes et des stratégies de mobilisation des ressources tant humaines, matérielles, institutionnelles que financières pour codifier, implanter et administrer le développement durable; Planification, conception et aménagement des nouvelles villes, modernisation des villes existantes et développement des territoires, en collaboration avec les ministères ayant dans leurs attributions l’Intérieur, l’Urbanisme et Habitat, les Infrastructures, les Travaux Publics, les Affaires Foncières; les Transports et les voies de communication et le désenclavement, les ressources hydrauliques et électricité, le développement rural ainsi que les provinces.

Plan sommaire

A en croire Me Guy Loando Mboyo, le devoir de redevabilité est une composante essentielle de la bonne gestion des affaires tant publiques que privées. Dans la gouvernance publique particulièrement, ce devoir est encore plus imposant étant donné que les institutions publiques doivent restituer l’essentiel de leurs activités à la communauté nationale, provinciale ou locale, selon le niveau du pouvoir exercé et cela dans la mesure où tout pouvoir émane du peuple (Article 5 de la Constitution)

C’est dans cette perspective que l’Ordonnance N°22/002 du 07 janvier 2022 portant organisation et fonctionnement du Gouvernement, modalités de collaboration entre le Président de la République et le Gouvernement ainsi qu’entre les membres du Gouvernement dispose : « Les Vice-Premiers Ministères, les Ministres d’Etat, les Ministres (…) rédigent un rapport mensuel d’activités de leurs Ministres adressés au Premier Ministre avec copies au Président de la République et au Secrétariat Général du Gouvernement ».

Le présent rapport des actions réalisées durant une année depuis la prise de fonction, s’inscrit largement à cette exigence de redevabilité, il sera axé autour des points suivants : Etat des lieux du secteur de l’Aménagement du Territoire ; Relance de la réforme du secteur de l’Aménagement du Territoire ; Missions réalisées ;  Initiation et lancement des projets phares ; Perspectives.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube