Le Burkina Faso passe aux tirs au but

En supériorité numérique depuis la 67-ème minute de son 8-ème de finale contre le Gabon, le Burkina Faso a attendu les tirs au but pour s’en sortir au courage alors qu’il avait eu plusieurs occasions de scorer avant la fin du temps réglementaire.

Et pourtant tout était réuni pour que les Etalons réussissent le match parfait.

D’abord la stratégie mise en place en laissant la balle à l’adversaire et procéder par des contres.

A la 13-ème minute, Bertrand Traoré rate un penalty sifflé en faveur de son équipe suite à un accrochage de Sidney Mboumini sur Issa Kaboré.

Le capitaine des Etalons qui a mis le ballon sur la barre, est plus en réussite sur un autre contre de son équipe.

A la réception d’une passe en profondeur de Dango Ouattara, il place une frappe à ras de terre, qui ricoche sur le poteau avant d’entrer dans le but à la 28-ème minute de jeu.

Le Gabon croyait avoir égalisé par Aaron Boupendza mais il a été signalé hors-jeu à la 42-ème.

Les Panthères avaient la possession du ballon mais les Etalons restent efficaces sur les contres.

Des changements côté gabonais avec entre autres l’entrée des attaquants Axel Meye et Denis Bouanga dès le retour de la mi-temps.

Les Etalons procèdent en contres et à la 60-ème minute, Dango Ouattara à la réception d’une passe en profondeur rate son dribble qui lui aurait permis de tirer sur le but ou donner la passe à son capitaine Bertrand Traoré bien placé.

A la 63-ème minute sur une relance ratée de la défense du Burkina Faso, les Gabonais s’offrent une belle occasion de revenir mais leurs attaquants tergiversent et se font reprendre.

A la 67-ème, carton rouge pour Sidney Mboumini tire sur le maillot un attaquant burkinabé qui partait au but, l’arbitre donne rouge et expulse le défenseur gabonais, auteur de la faute sur le penalty raté par Bertrand Traoré.

Après avoir raté plusieurs occasions de but dont une première avec le capitaine Traoré à la 74-ème minute et une autre avec Adama Guira à la 83-ème minute, le Burkina Faso assiste à l’égalisation de la tête de Bruno Ecuele Manga de la tête dans les arrêts de jeu. Le coup de tête du défenseur gabonais est contré par Adama Guira.

Prolongations après ce score de parité 1-1.

Pendant ces prolongations, les meilleures occasions sont encore à mettre à l’actif des Etalons qui ont vendangé et lors des tirs au but, ils ont eu l’occasion de passer devant à plusieurs reprises mais c’est finalement Ismailha Ouédraogo qui marque le penalty pour porter l’avance à 7 tirs au but à 6.

Auparavant, côté gabonais Bouanga, Meye, Boupendza, Poko, Ecuelé Manga et Autchanga ont marqué tandis que Kanga, Ngakoutou et Palun ont raté leurs tentatives.

Côté burkinabé, ce sont Issa Kaboré, Soumaila Ouattara, Edmond Tapsoba, Yago, Guira, Konaté et Ouédraogo ont assuré, Simporé et Abdoul Tapsoba ayant échoué dans leurs tentatives.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube