Le commerce extérieur de la Chine atteint un nouveau record au 1er semestre 2021

Le commerce extérieur de la Chine a augmenté de 27,1% d’une année sur l’autre pour atteindre 18.070 milliards de yuans (2 800 milliards de dollars) au cours du premier semestre 2021, tiré par une demande robuste en raison de la reprise rapide dans les principales économies et de la croissance rapide du commerce électronique transfrontalier, ont montré le 13 juillet les statistiques de l’Administration générale des douanes.

Dans le même temps, indique notre source, les exportations ont bondi de 28,1% d’une année sur l’autre à 9 850 milliards de yuans, et les importations ont augmenté de 25,9% d’une année sur l’autre à 8 220 milliards de yuans. Par rapport à la même période de 2019, le commerce extérieur total du pays a augmenté de 22,8%.

Entre janvier et juin, le commerce du pays avec l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) a augmenté d’une année sur l’autre de 27,8%, tandis que le commerce avec l’Union européenne a augmenté de 26,7% et avec les États-Unis de 34,6%.

Compte tenu de la situation économique mondiale difficile et complexe, les chiffres du commerce ont encore mis en évidence la résilience de la Chine en tant que le plus grand pays commerçant au monde avec une chaîne industrielle complète, a déclaré Liang Ming, chercheur à l’Académie chinoise du commerce international et de la coopération économique basée à Beijing.

Environ 40 % des entreprises chinoises à vocation exportatrice récemment interrogées par le ministère du Commerce ont signalé une croissance annuelle des nouvelles commandes à l’exportation, mettant en évidence l’amélioration de la demande mondiale et la croissance des revenus des entreprises nationales, a déclaré Ren Hongbin, ministre adjoint du Commerce.

Il a également annoncé que la Chine raccourcira davantage la liste négative pour l’accès au marché, favorisera davantage l’ouverture des zones pilotes dans le secteur des services et stimulera régulièrement le développement du port franc de Hainan pour stabiliser le commerce extérieur et les investissements étrangers.

Li Xingqian, directeur du département du commerce extérieur au ministère du Commerce, a de son côté déclaré que la structure du commerce extérieur de la Chine avait été optimisée et améliorée. Par exemple, la contribution du commerce de transformation augmente progressivement. Les entreprises chinoises de haute technologie du secteur privé et les entreprises étrangères ont toutes obtenu de bons résultats jusqu’à présent cette année.

Le volume des échanges des entreprises privées chinoises a augmenté de 35,1% d’une année sur l’autre pour atteindre 8 640 milliards de yuans au premier semestre 2021, représentant 47,8% des exportations et importations totales du pays. L’Administration générale des douanes (GAC) a déclaré que la valeur du commerce extérieur des entreprises à capitaux étrangers avait bondi de 19% à 6 610 milliards de yuans au cours de la période de six mois.

« Avec une base élevée, le taux de croissance du commerce extérieur du pays pourrait ralentir au second semestre de cette année, mais il devrait toujours maintenir une croissance rapide pour toute l’année », a déclaré Li Kuiwen, le porte-parole de la GAC.

La croissance du volume du commerce extérieur de la Chine a augmenté de près de 27% au second semestre de 2020, par rapport au premier semestre de l’année dernière.

Sang Baichuan, directeur de l’Institut des affaires internationales de l’Université des affaires internationales et de l’économie de Beijing, a pour sa part indiqué que pour stimuler davantage la croissance du commerce extérieur dans les mois à venir, la Chine a introduit un certain nombre de mesures politiques, telles que le renforcement des échanges internationaux et de la coopération économique et commerciale, favorisant la croissance de l’initiative « la Ceinture et la Route » et facilitant de nouvelles formes et modèles de commerce extérieur pour faire progresser la croissance de haute qualité du secteur d’exportation.

En termes de disposition du marché international, a-t-il déclaré, le pays a également commencé à guider les entreprises pour approfondir les liens commerciaux avec les économies développées, développer activement le commerce avec les marchés émergents tels que ceux d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine, élargir l’échelle des échanges avec les pays voisins et stabiliser leur part du marché international.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube