Le Frère Adam Shemisi de Jésus lance sur le marché du disque l’album : « Le rocher des siècles »

Le Frère Adam Shemisi de Jésus, au départ journaliste de profession ayant 21 ans de carrière et ayant occupé des hautes fonctions dans différents médias, vient de mettre sur le marché du disque l’album intitulé : « Le Rocher des siècles ». Cet album a quatre titres, tous en Lingala. Ce frère a même fait la correspondance pendant une année pour France 24. Il y a de cela 4 ans qu’il a reçu l’appel du Seigneur, juste après la mort de sa mère. Après avoir longtemps résisté, il a enfin choisi de servir le Seigneur. Il s’est même résolu de tout abandonner comme vie de péché car la bible dit, plus que vous avez abandonné le péché, devenez esclave de la justice. Et dans le livre de Psaumes, il est recommandé aux enfants de Dieu de louer, de célébrer le nom du Soigneur. Et lui n’a fait qu’obéir.

Suivez, dans les lignes qui suivent, l’exclusivité qu’il a accordé à votre site internet, lequotidien.cd :

Lequotidien.cd : L’album a combien de titres ?

Le Frère Adam Shemisi de Jésus : L’album s’intitule :  » Le Rocher des Siècles « .  Ce qui veut simplement dire Dieu vit à jamais. D’autres titres :  » Nini na pesa Nkolo ». Ou encore  » Na sali Choix ». Le troisième c’est :  » Nguya na Yo ». Enfin, la chanson phare celle qui bénéficie d’une vidéo d’annonce a pour titre :  » Ami Jesus ».

Quelle a été la motivation ?

Après mon baptême au lendemain de ma conversion, pendant que je dormais une nuit, j’ai entendu une voix forte. Elle ne ressemblait pas à une voix d’homme. Elle était à la fois imposante, autoritaire et douce. Cette voix me dit :  » Maintenant tu me connais, parle de moi.  » Juste ça. Le matin au réveil je commence à m’interroger comment parler de Dieu ? De Jésus ? Et je me suis mis à poster des messages sur Facebook. Comme j’aime chanter mes propres chants que j’écris quand je prie, un collègue qui est aussi chrétien me conseilla d’enregistrer mes louanges à Dieu. J’ai dit intérieurement tiens ! C’est une autre façon de parler de Dieu, de Jésus, d’évangéliser et voilà…

Qui sont derrière vous ?

Sache ceci. Je ne cherche pas à devenir une star de la musique chrétienne. De deux je ne vendrais aucun de mes albums. Tout est gratuit. Je vais les distribuer gratuitement. Dieu dit dans la bible : « vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement ». Celui qui est avec moi, il n’est pas derrière moi. Il est devant moi c’est Jésus Christ de Nazareth. C’est lui qui me soutient, me motive en fait c’est lui la grande vedette, c’est son album. Je suis au service de Jésus-Christ de Nazareth et de Dieu Tout Puissant.

Quid du producteur

Je le produis entièrement moi-même. Je ne vous le cache pas c’est lourd comme budget. Mais je dépense sans compter car je fais œuvre utile. Dieu dit dans sa parole :  » exhortez- vous les uns les autres. Donc c’est à travers les chants d’adoration, des cantiques que nous pouvons aider à l’édification spirituelle. Surtout ramener premièrement les chrétiens perdus sur le bon chemin, ensuite convaincre les incrédules que Dieu jugera chacun conformément à ses actes. Ma récompense et bien ce sera la couronne de gloire que Jésus Christ le Roi des rois me fera porter un jour.

Est-ce une première et une dernière ?

Une première effectivement. Une dernière, certainement pas. Dieu ne voudrait pas que je m’arrête. J’ai les mains pures. Je ne cherche ni succès ni gloire. Je ne suis pas hypocrite en menant une double vie…Non. Je suis vrai. Et je veux être vrai. Et je demeurerais vrai. C’est ça ma conjonction et mon plus grand combat. Je le gagne déjà Dieu me soutient. Il a besoin de moi, j’ai répondu à son appel. Dieu dit dans sa parole ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisi.

Est-ce vous êtes financé par une église ?

Non non aucune. J’utilise mon salaire.  Aucun don, aucune contribution pour le moment. Malgré tout je ne vendrais aucune de mes chansons. J’évite ce piège.

Quel est le nom de l’orchestre ?

Non je n’ai pas d’orchestre. Et je n’en aurais certainement pas. Je paie les frères ou les sœurs qui m’accompagnent. J’évite aussi ce piège des orchestres. Vous savez, le Diable est rusé. Je mets beaucoup de garde-fou pour ne pas tomber comme d’autres chantres avant moi.

Qui sont vis choristes ?

Des sœurs, des chrétiennes qui m’ont été proposées par les ingénieurs au Studio.

Votre dernier mot ?

Mon plus grand souci est de voir les musiciens chrétiens, les pasteurs, les prophètes, et les chrétiens en général marcher dans la crainte du Seigneur. Nous vivons dans une époque exceptionnelle où le matin une sœur est à l’Eglise et le soir dans une chambre d’hôtel…C’est impensable. Dieu dit dans le livre de la loi : Ce peuple ne m’honore que des lèvres sont cœur est éloigné de moi ».

Malheureusement, c’est ce qui se passe aujourd’hui. Les gens crient Seigneur, Seigneur, Dieu ne les connaît pas. Ce sont des traîtres. Dieu m’a parlé à travers sa parole, il m’a dit même si tu habites avec une famille des rebelles, toi, ne sois pas comme eux. En gros, mon souci est de voir tous ceux qui se disent chrétiens marcher dans la sanctification. La parole de Dieu affirme que sans la sanctification personne de verra le Seigneur.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube