Le Président de la Fékaco : Freddy L’A Kombo tape du poing sur la table sur les contre-performances des Léopards à Egypte série A 2022

Lorsqu’on est appelé à porter les couleurs nationales au sein de n’importe quelle équipe nationale, c’est une grande responsabilité et un grand devoir de tout faire pour honorer le pays. Chaque athlète de n’importe quelle discipline doit l’intérioriser. Ce qui vient de se passer à la série A en Egypte où les Léopards/karaté au nombre de 17 (14 garçons et 3 filles) vient de participer     du 10 au 12 juin 2022, est une parfaite illustration.

A cette compétition organisée par la fédération mondiale de karaté en vue de permettre aux athlètes d’améliorer leur place dans le ranking mondial, les Léopards/karaté sont passés à côté de la plaque. Ils ont accumulé les contre-performances l’un après l’autre. La défaite de l’athlète dame Mesu qui menait 2-0 à 26 secondes de la fin mais elle a perdu suite à l’accumulation des fautes. Alors qu’ils ont bénéficié de l’apport d’un nouveau manager Claude Tshisekedi, un crack du karaté aux valeurs intrinsèques indéniables que nous connaissons depuis de longues années, la prestation des léopards/karaté a vraiment étonné tout le monde en commençant par Me Freddy L’A Kombo, président de la Fédération de Karaté Do du Congo.

Faisons l’autopsie de la prestation des karatekas congolais, le n°1 de la Fékaco est arrivé à un constat malheureux. Pas de doute possible, ‘’les athlètes ne s’entrainent pas mais attendent une sélection hasardeuse pour se retrouver en équipe nationale, voyager, faire le tourisme et gagner un peu d’argent au détriment de la République’’ fin de citation. Et il annonce des mesures draconiennes dans l’avenir.  ‘’Pour faire partie de l’équipe nationale, il faudra suer sang et eau. La sélection sera rude’’ fait-il remarquer.

Antoine Bolia    

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube