Le Vpm Daniel Aselo interdit aux « Ujana » de réguler la circulation

Il a pris le problème à bras le corps depuis la grève des chauffeurs taxi déclenchée lundi dernier pour dénoncer les tracasseries dont ils sont victimes de la part des agents commis à la sécurité routière. Le Vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur, Sécurité, décentralisation et affaires coutumières, Me Daniel ASELO OKITO WA KOY déterminé à juguler définitivement ce fléau, a une fois de plus effectué une itinérance ce mercredi après-midi dans les coins réputés épicentre des tracasseries à Kinshasa.

Une descente surprise qui a permis au Patron de la territoriale de palper du doigt les réalités de terrain. D’abord au Rond Point Huileries, puis direction Poids  Lourd  vers Baramoto pour chuter à Masina Petro Congo. Ici, une unité appelée « UJANA » serait à la base des tracasseries intenses selon les conducteurs trouvés sur place. En des termes clairs, Daniel ASELO a donné des instructions fermes aux agents de la Police de circulation routière. Plus question des UJANA pour réguler la circulation à Kinshasa.

Bien avant, le patron de la sécurité nationale avait procédé à l’ouverture de l’atelier de relecture et validation du projet de décret portant création , organisation et fonctionnement des comités provincial et locale de sécurité.

Ces assises de deux jours ouvertes du 14 au 16 juillet 2021 sont organisées par le consortium Ensemble pour la sécurité et la paix à l’Est de la RDC (CSPER) et VNG International sous le haut patronage du Vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur, Sécurité, décentralisation et affaires coutumières. Y prennent part, le ministre d’Etat, ministre de la Justice, le vice-ministre de l’Intérieur, le Chef des corps de services de sécurité,  l’Inspection générale de la territoriale, les secrétaires généraux du ministères pour ne citer que ceux là.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube