« Les enseignants plaident pour l’amélioration de leur enveloppe salariale »

Le 30 avril de chaque année, les enseignants de la Rdc célèbrent  la journée nationale  de l’enseignement, sur  l’étendue du  territoire nationale. Les autorités du secteur de l’éducation ainsi  que les élèves rendent hommage à leurs maîtres à travers des activités culturelles  organisées à cet effet.

L’amélioration de la qualité de l’enseignement est un axe qui s’inscrit dans la stratégie sectorielle de l’éducation et la formation de 2016 à 2025. Ce qui revient à dire que tous les efforts doivent être concentrés sur les élèves, les bénéficiaires finaux qui sont les apprenants. Cette qualité devra être proportionnelle  au revenu mensuel  de chaque enseignant.

Notre rédaction s’est entretenue avec  quelques acteurs du secteur  qui louent les efforts  entrepris par la hiérarchie  pour améliorer les conditions socio-économiques  du travail de congolais.

Au regard de la conjoncture économique dégradante, la hausse des prix des produits de première nécessité, les acteurs du secteur éducatif plaident pour la stabilité des prix  sur le marché pour qu’ils jouissent de leur enveloppe Salariale.

Ainsi, il y a nécessité pour le gouvernement de revoir à la hausse le budget alloué à l’éducation, ce qui aura un effet positif sur le revenu mensuel de chacun.

D’ores et déjà,  le système éducatif connait beaucoup de problèmes. Il a été sujet à plusieurs réformes. Il faudra aider pour cela les enfants à se développer avec un programme d’enseignement adapté aux standards internationaux. Les finalistes lancés sur le marché de l’emploi éprouvent d’énormes difficultés pour s’en sortir,  puisque le profil recherché sur le marché ne correspond pas  à la formation qui leur avait été offerte.

Aussi, il faut revoir la motivation l’enseignent en terme de salaire.

Rébecca Muzama

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube