Les Etats-Unis vont expulser un ressortissant russe travaillant pour le secrétariat de l’ONU

Les Etats-Unis vont expulser un ressortissant russe qui travaille pour le secrétariat de l’ONU, a annoncé mardi Stéphane Dujarric, porte-parole du secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres.

« Je peux confirmer que la Mission des Etats-Unis auprès des Nations unies a informé le secrétariat le 28 février de sa décision de prendre des mesures en vertu de la section 13b de l’Accord de siège entre l’ONU et les Etats-Unis concernant un membre du personnel du secrétariat », a-t-il précisé.

« Nous regrettons de nous retrouver dans cette situation, mais nous nous engageons avec le pays hôte conformément à la section 13b de l’accord », a-t-il ajouté, refusant toutefois de donner plus de détails « par respect pour la vie privée de l’individu concerné et la sensibilité de l’affaire ».

M.Dujarric a dans le même temps noté que la décision américaine était étrange car le contrat de travail du membre du personnel concerné devait se terminer le 14 mars.

Auparavant, Washington avait annoncé le 28 février l’expulsion de 12 membres du personnel de la Mission permanente russe auprès des Nations unies, la Mission permanente des Etats-Unis auprès des Nations unies décrivant dans un communiqué lesdits diplomates russes comme des « agents du renseignement » qui ont abusé de leurs privilèges de résidence aux Etats-Unis « en se livrant à des activités d’espionnage ».

Le représentant permanent de la Russie auprès des Nations unies, Vassily Nebenzia, a pour sa part regretté lundi la décision américaine, affirmant que cette expulsion est une mesure hostile prise par les Etats-Unis et « encore une autre violation flagrante » de l’accord de siège ONU-Etats-Unis et de la Convention de Vienne.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube