Les vétérans réservés sur la tenue du Conclave de l’UDPS

Le Collectif des Cadres et Membres de l’UDPS/TSHISEKEDI, Structure d’appui autonome du Parti, a eu, vendredi 9 décembre 2022 dernier, une séance de travail avec une délégation du Congrès des Démocrates pour le Progrès Social, CDPS, parti du Président François-Xavier Beltchika Kalubye, à son siège de Righini à Kinshasa.

Cette rencontre a tourné autour de l’organisation du Conclave de l’unité, de la réconciliation et de la refondation de l’UDPS, projet porté par le Collectif des Cadres et Membres de l’UDPS/TSHISEKEDI.

Dans son mot d’introduction, le Coordonnateur National du Collectif, monsieur Alfred Ndinga Obey, a fait une brève présentation du Collectif des Cadres et Membres de l’UDPS/TSHISEKEDI et résumé les objectifs poursuivis par cette structure d’appui autonome du Parti, à savoir l’unité de l’UDPS Originelle, la réélection du Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, l’obtention de la majorité parlementaire propre à l’UDPS, l’enracinement de l’esprit de la culture des textes du Parti et la tenue du Conclave de l’unité, de la réconciliation et de la refondation de l’UDPS, voie obligée pour un congrès apaisé de l’UDPS.

Le Coordonnateur National du Collectif s’est également attardé sur la situation lamentable et inacceptable que traverse, pour le moment, l’UDPS/TSHISEKEDI qui est comparable à un navire ivre sans gouvernail. Cette incapacité incroyable doublée de l’incompétence et de l’amateurisme éclabousse tous les Membres de la grande famille de l’UDPS sans distinction et interpelle tout le monde. D’où cet état des choses oblige les Membres de la grande famille de l’UDPS, surtout les anciens, à intervenir pour sauver le parti du naufrage certain.

Pour sa part, le Président National du CDPS, l’Ambassadeur Beltchika Kalubye, entouré de quelques Membres du Bureau Politique de son Parti, a salué l’initiative louable du Collectif des Cadres et Membres de l’UDPS/TSHISEKEDI d’être venu consulter son parti à ce sujet.

Le numéro un du CDPS a profité de cette occasion pour faire le rappel des travaux qui avaient eu lieu au siège de son Parti, il y a de dizaines de mois autour du même objet à l’époque du Président des Pionniers de l’UDPS/TSHISEKEDI, feu Mutombo Tshimungu, lesquels travaux avaient produit un rapport intérimaire destiné à qui de droit. Ainsi, il a énuméré les trois étapes proposées pour la matérialisation du projet du Conclave notamment les pré-préparatoires, les travaux préparatoires et le Conclave proprement dit.

Ayant renouvelé son accord de principe pour l’organisation du Conclave de l’UDPS avec la participation de toutes les tendances et sensibilités issues de l’atomisation en plusieurs chapelles, le Président Beltchika Kalubye a souhaité que ledit Conclave puisse aborder toutes les matières liées à la refondation de l’UDPS Originelle et au sort de chacune des tendances ou sensibilités.

Au nom du CDPS, le Président Beltchika Kalubye a réitéré la disponibilité de son Parti à apporter sa modeste contribution à l’œuvre de refondation de l’UDPS Originelle.

Position ambiguë des vétérans de l’UDPS/Tshisekedi

Dans le cadre de son ballet politique initié autour du projet du Conclave, le Collectif a aussi rencontré, le lundi 5 décembre 2022, le Comité des Vétérans et Sages de l’UDPS/TSHISEKEDI conduit par son Coordonnateur National, Me Ndala.

Au cours des échanges entre les deux délégations et après avoir suivi la présentation du Collectif, les Membres du Comité des Vétérans et Sages de l’UDPS/TSHISEKEDI, par la voix de Maître Ndala, ont estimé que la question du Conclave n’est pas de la compétence des Vétérans ni de la hiérarchie de l’UDPS/TSHISEKEDI.

Par ailleurs, le Comité des Vétérans et Sages a plaidé pour le retour au bercail de l’UDPS/TSHISEKEDI de tous les anciens Membres sans condition. Ce come-back qui ressemblerait à une reddition pure et simple n’a pas été du goût du Collectif.

Cette position qui s’écarte de l’un des objectifs du Collectif a été jugée ambiguë du fait qu’elle est contraire à l’idée de la réconciliation et à celle de la refondation.

Toutefois, les deux parties qui n’ont pas rompu le dialogue, ont pris l’engagement de se revoir prochainement.

Jean Kabeya Mudiela Ndungu/Cp

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube