L’INS analyse l’impact de la guerre russo-ukrainienne sur l’économie congolaise

« Impact de la guerre russo-ukrainienne sur l’économie congolaise : Echanges commerciaux entre la RDC, la Russie et l’Ukraine », c’est le titre d’une étude qui a été produite par l’Institut national de la statistique (INS).

Dans son introduction, cette étude indique que le commerce international est un des vecteurs majeurs de développement des Pays. C’est ainsi que les échanges commerciaux entre les pays se sont intensifiés au fil des années, chaque Etat tirant profit, grâce à ses avantages comparatifs, des opportunités du marché mondial.

Par ailleurs, cette mondialisation peut avoir des effets néfastes à la dynamique économique au moment des crises. Ces dernières peuvent être d’ordre sanitaire, économique, politique, etc. Depuis le 24 février 2022, un conflit armé s’est déclenché entre la Russie et l’Ukraine. La Russie a lancé l’invasion de l’Ukraine.

Compte tenu de la place prépondérante occupée par chacun des belligérants dans l’économie mondiale, les effets négatifs aussi bien directs qu’indirects ont été rapidement constatés sur le marché mondial. C’est dans ce contexte que l’Institut National de la Statistique (INS) vient de produire et publier cette note sur les échanges commerciaux entre la RDC, la Russie et l’Ukraine. L’objectif de la note est de : Analyser et présenter l’évolution des échanges commerciaux entre la RDC et les deux Etats en guerre; Fournir des informations utiles non seulement à l’appréciation des risques et des conséquences éventuelles de ce conflit armé sur l’économie de la RDC, mais aussi à la prise des mesures d’anticipation ou de renforcement des celles déjà en cours de mise en œuvre.

La note fait spécifiquement un focus sur la quantité, la valeur et la nature des produits échangés avec ces deux partenaires commerciaux. Les données qui ont permis d’analyser ces échanges commerciaux ont été collectées à la Direction Générale des Douanes et Accises (DGDA).

Ces informations proviennent spécifiquement des transactions des biens évaluées sur les déclarations en douane lors des échanges entre la RDC, la Russie et l’Ukraine. Toutes ces déclarations sont stockées dans le système informatisé des services douaniers (Sydonia). Ensuite, un traitement supplémentaire de ces données a été effectué pour corriger certaines erreurs d’observation.

Disons que les importations sont évaluées en valeur CAF (Coût Assurance Fret, coût de la marchandise à son point d’entrée en RDC, y compris assurance et fret). Les exportations sont exprimées en valeur FAB (Franco A Bord, coût de la marchandise à son point de sortie de la RDC). Les données sont relatives aux statistiques du commerce spécial. Le commerce spécial enregistre les marchandises lorsqu’elles passent à la douane pour être destinées à la consommation intérieure ou à l’exportation.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube