Lomami : L’honorable Anaclet Ndjibu sollicite une enquête pour le contrôle des fonds d’investissement exercices 2021 et 2022

Conformément à l’article 69 du R.O.I de l’Assemblée provinciale de Lomami, l’honorable Anaclet Ndjibu Mudimbi a déposé auprès de l’auguste Assemblée plénière de ce samedi 18/06/2022 une motion qui vise une enquête de contrôle des fonds d’investissement exercices 2021 et 2022 courant dans la province de Lomami.

À cet effet, la province de Lomami a reçu les financements du pouvoir central pour les exercices ci-haut énumérés dont les informations les plus persistantes circulent dans l’opinion publique faisant état des frais d’investissement versés par le pouvoir susmentionné dans l’objectif de réaliser quelques projets d’intérêt général en faveur des populations lomamiennes que nous représentons.

Parmi ces projets, nous devons noté la construction de l’hôpital général de référence de Kamana dans le territoire de Lubao , la construction de la banque de sang à Kamiji, dans le territoire portant le même nom ; la construction d’un centre de santé à Kasendu, dans le territoire de Kabinda et enfin, la construction de l’hôpital Tshiamala dans la ville de Mwene Ditu.

Les informations à sa possession renseignent que tous ces travaux sont suspendus pour des raisons qui demeurent inconnues jusqu’à présent. Il invite en suite le président de l’Assemblée provinciale, les honorables députés et membres du bureau de l’Assemblée provinciale de la province de Lomami, à enquêter.

« Les honorables députés et très chers collègues, partant de la constitution de la République démocratique du Congo modifiée par la Loi numéro 11/002 du 20 janvier 2011 portant révision de certains articles de la constitution du pays du 18 février 2006 , et la loi numéro 08/012 du 31 juillet 2008 modifiée et complétée par la Loi numéro 13 du 22 janvier 2013 portant principes fondamentaux relatifs à la libre administration des provinces et du règlement d’ordre intérieur de l’Assemblée provinciale de Lomami à ses articles 1 et 2 point 2, nous avons plein pouvoir de contrôler le pouvoir exécutif provincial pour le bien-être de la population qui nous avait mandatée », dit-il.

C’est la raison pour laquelle l’Assemblée provinciale ne peut en aucun cas rester indifférente devant tous ces spectacles, de peur d’être taxée de complice au détournement des derniers publics.

Anaclet Ndjibu Mudimbi, très préoccupé par l’intérêt de la population de sa chère province, sollicite de l’Assemblée plénière la constitution de la commission qui doit diligenter une enquête auprès de l’exécutif provincial pour élucider la gestion des fonds alloués pour les investissements dont le gouvernement provincial de Lomami est bénéficiaire depuis les années 2021.

Il faudrait noter que, cette motion a été saluée par tous et a été acceptée et adoptée par tous les honorables députés provinciaux présents dans ladite plénière. Au cours de la même plénière, 5 points étaient prévus comme matières à traiter à l’ordre du jour.

Benjamin Lubo/Kabinda

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube