Lubumbashi : Julien Paluku inaugure l’usine de production des tuyaux PEHD et PVC et celle de recyclage des huiles usées

Réindustrialisation  de la République  Démocratique du Congo,  l’usine de production  des tuyaux  PEHD et PVC et celle de recyclage des huiles usées  appartenant   la grande  société MINING ENGINEERING SERVICES-MES  ont été  inaugurées  ce mardi  à  Lubumbashi dans le Haut-Katanga  par le ministre  de l’industrie, Julien Paluku Kahongya  avec à  ses côtés  le vice-gouverneur, Kanfwa Kimimba.

L’usine des tuyaux produit  50.000  tonnes par an et celle de recyclage des huiles usées  produit 6.000 kilolitres l’an, a indiqué  Charles Tshibanda, Directeur chargé du Marketing et Développement Business à  la société MES.

« Il y a deux usines, l’une pour la production des fiouls oïl, ce sont des huiles de qualité moyenne qui servent comme combustibles dans les fours en remplacement du mazout et le coût est presque divisé par trois. Là où on devait payer 1 litre de mazout à 1,5 dollar, nous nous trouvons avec 0,5 dollar, et même moins », dit-il.

Et d’ajouter que dans cette phase, nous avons la capacité de produire 6.000 kilolitres par an. Et pour la production des tuyaux, comme il y a des dimensions diverses, nous exprimons cela en tonnes. Nous avons une capacité annuelle de 4.800 tonnes, presque 5.000 tonnes l’an.

De son côté, Julien Paluku a exprimé un sentiment de totale satisfaction. Parce que, dit-il, depuis que l’actuel chef de l’Etat est arrivé au pouvoir, il a voulu qu’on puisse réindustrialiser le pays, il n’y avait plus d’industrie dans ce pays. « Il a fallu stimuler tant les nationaux que les étrangers à venir exploiter chaque filière. Aujourd’hui je suis dans l’espace Grand Katanga pour lancer l’usine de récupération des eaux usées. Au lieu de polluer l’environnement, ces eaux usées sont utilisées au niveau des miniers. Cela a un gain au niveau de l’environnement, mais aussi économique », explique-t-il.

Juste après, le lancement de production de ces deux usines,  le ministre de l’Industrie a procédé  à  la pose de la première pierre  de construction  de l’usine  de fabrication des câbles et poteaux électriques.

Très  satisfait,  Julien Paluku Kahongya  venté  le recyclage des huiles  usées  qui est bénéfique sur le plan environnemental et économique dans le cadre du biodiesel pour faire fonctionner  les fours; mais aussi la production  des tuyaux qui   vient réduire  l’ importation de ces matériaux  de construction.

« Nous sommes passés ici pour lancer la première pierre d’une autre usine de fabrication des câbles électriques. Nous sommes heureux de voir qu’ici il y a des partenaires qui s’inscrivent dans cette vision. Une autre usine que nous sommes venus lancer, c’est celle de la fabrication des tuyaux. Avec ça, on va réduire la facture des importations et combattre le chômage. La capacité de production est de 5.000 mètres de tuyaux », souligne Julien Paluku, qui lance en passant. Je lance un message aux compatriotes de s’inscrire dans la vision de la transformation locale.

C’était l’occasion  pour le Ministre  d’inviter  d’ autres opérateurs économiques  d’emboiter le pas à  l’entreprise MES dans le processus de transformation  locale des ressources  de la RDC ,et ce, dans le cadre  de la mise en œuvre  du Plan Directeur d’industrialisation de la RDC pour ainsi matérialiser la vision  du Chef de l’État, Félix Tshisekedi dans le secteur  de l’industrie a-t-il ajouté.

Signalons  que la Secrétaire Générale à  l’industrie, le Chargé  de  Mission de l’Agence des Zones Économiques Spéciales-AZES  et le Directeur Général du Fonds de Promotion  de l’Industrie -FPI dont son entreprise  finance MES ainsi que des Ministres provinciaux  du Haut-Katanga ont pris part à  cette grande cérémonie

JMNK

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube