Lutte contre la pauvreté et les conflits : Le Sénat ratifie cinq accords de financement

C’est un véritable marathon au Sénat. Les élus des élus  ont examiné et voté cinq projets de lois à caractère économique et social. C’était au cours d’une plénière présidée le mardi 03 mai 2022  par le speaker du Sénat, Modeste Bahati.

C’est le ministre des Finances Nicolas Kazadi qui a présenté et défendu  ces projets de lois déjà votés par la chambre basse du parlement. Il s’agit notamment de  projets de loi de l’accord cadre pour la protection des investissements entre la Rdc et la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique, projet de loi autorisant la ratification de l’accord de prêt entre la Rdc et le Fonds Africain de développement, projet de l’accord de crédit entre la Rdc et l’Association internationale de développement pour ne citer que ceux-ci.

Des questions ont été posées  au représentant du gouvernement pour apporter l’éclaircissement sur le choix  des provinces concernées par ces financements, les critères de sélection de territoires bénéficiaires et les mesures prises pour éviter le détournement. Question auxquelles l’Argentier national de la Rdc a répondu séance tenante.

« Qui choisit, où-est-ce qu’on choisit et qui choisit ? Les partenaires viennent en dialogue avec nous, en fonction de nos priorités nationales. Nos priorités nationales, c’est développer le pays, lutter contre la pauvreté, lutter contre les conflits, apporter plus de sécurité et de paix. Ces éléments là nous guident dans l’orientation des projets », explique Nicolas Kazadi, qui ajoute que c’est comme ça que vous avez vu que depuis les décennies, beaucoup de financements vont à l’Est du pays. Entre-temps, il y a d’autres provinces du pays comme le Centre et l’Ouest qui se sont considérablement appauvris. Cette zone est devenue aujourd’hui un problème. Il est important de réduire la pauvreté dans cette partie-là, sinon on va déboucher aux conflits.

Si pour ces projets de lois certains financeront la réhabilitation de la voirie urbaine dans la capitale  et la lutte contre Covid-19, certains permettront de développer les provinces et territoires déjà sélectionnés à fin de booster le développement locale comme le veut le président Félix-Antoine Tshisekedi. Sur 109 sénateurs qui composent le Sénat 96 ont pris part au vote et tous ont voté  pour ces accords de financement.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube