Lutte contre le VIH/SIDA: Jean-Jacques Mbungani clôture la réunion de consultation et de mobilisation de Nairobi

C’est ce mercredi 13 avril 2022 que s’est clôturée la réunion politique et technique de consultation et de mobilisation en faveur de la lutte contre le VIH/SIDA, tenue à Nairobi, au Kenya.

Ces assises de trois jours ont permis aux participants, notamment de faire des analyses objectives et réalistes sur des questions stratégiques ressenties dans leurs circonscriptions respectives, en vue d’améliorer les interventions de lutte contre le VIH/SIDA.

Les participants, venus des circonscriptions de l’Afrique de l’Ouest et du Centre ainsi que de l’Afrique Australe et de l’Est, mais aussi des partenaires au développement, ont pris l’engagement de relever plusieurs défis, à savoir : Le dépistage et testing des groupes vulnérables (les populations clés, les enfants vivant avec le VIH, les femmes enceintes, les adolescents et jeunes) ; L’optimisation des prestations différenciées dans la prise en charge des PV-VIH ; La réduction des barrières et obstacles à l’accès aux services VIH et la prise en charge de différentes formes de violences.

Ils se sont aussi engagés à les systèmes de santé pour qu’ils deviennent résilients ; L’accroissement des ressources domestiques et la mobilisation des ressources externes, à travers un partenariat efficace ; L’implication du secteur privé (les philanthropes) ; Le renforcement de l’intégration communautaire et l’engagement communautaire dans tous les processus de planification.

Dans son mot de clôture, le ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention de la République Démocratique du Congo, Dr Jean-Jacques Mbungani Mbanda, a félicité les participants et partenaires pour leur engagement et implication à contribuer à l’amélioration des interventions du Fonds Mondial du point de vue de qualité des données et des performances réalisées et cela au profit de la population vulnérable, en particulier.

« Je vous exhorte donc à finaliser la feuille de route de ces consultations pour mieux préparer la 7ème conférence de reconstitution des ressources du Fonds Mondial, prévue au 4ème trimestre de cette année à New York », a lancé le ministre Jean-Jacques Mbungani.

Il faut noter que les principales cibles du plaidoyer sont les décideurs politiques, les chefs d’État, les différents gouvernements, les élus du peuple, les leaders religieux ainsi que les communautés et forces vives.

Pour sa première participation à ce genre de rencontre, le ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention de la RDC a été vivement félicité et remercié par les participants. Il lui a été proposé d’ailleurs d’en être le porte-parole auprès de ses Homologues ministres africains, afin de faire avancer la mobilisation de tous pour l’éradication du VIH/SIDA d’ici l’horizon 2030.

La prochaine réunion est prévue du  24 au 29 avril prochain à Addis-Abeba, en Ethiopie. Et ce sera à l’issue de celle-ci que le ministre Jean-Jacques Mbungani prendra officiellement ses fonctions en tant que représentant Afrique du Fonds Mondial dans la région Est- l’Ouest pour un mandat de 5 ans. Rappelons que ces assises de trois jours ont été organisées par le Fonds Mondial.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube