Masisi : La Monusco enquête sur des crimes graves perpétrés contre la population par des présumées militaires FARDC en fin d’année 2020

La section Appui à la justice à travers sa Cellule d’appui aux poursuites apporte son appui technique à l’Auditorat Militaire Supérieur, conjointement avec le Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l’homme dans le cadre d’une mission d’enquête à Masisi ayant démarré le 27 juin 2022.

Cette mission d’enquête est organisée pour recueillir des éléments de preuve relatifs à des crimes graves qui auraient été perpétrés contre la population civile de Masisi par des militaires FARDC en fin d’année 2020. Cette mission d’enquête a permis d’auditionner 78 victimes et 21 témoins, dont 22 femmes et deux mineurs.

L’unité d’Appui à la Stabilisation organise ce mercredi une journée d’échanges sur sa mission. Cette session concerne à la fois le « Petit Nord » et le « Grand Nord ». Ces échanges incluront des présentations faites par la nouvelle structure PDDRCS mais aussi avec son partenaire de mise en œuvre « HEKS EPER ».

Par ailleurs, au début de ce mois, les sections de DDR et UNMAS de la MONUSCO ont facilité la 1ère réunion entre les équipes de la Commission Nationale de Contrôle des Armes Légères et des Petits Calibres (CNC-ALPC) et PDDRCS à Goma. Le but de la réunion était de définir les domaines de collaboration entre les deux entités du gouvernement congolais en matière de désarmement. La section DDR MONUSCO a également facilité l’installation de 20 lampadaires à Rubaya dans le cadre du programme de réduction de la violence communautaire.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube