Massacre au Texas : le pape exhorte à « dire stop au trafic d’armes sans discernement »

Le pape François a lancé un appel à « dire stop au trafic d’armes sans discernement » après avoir appris que 19 enfants et deux adultes ont été assassinés lors d’une tuerie dans une école primaire au Texas, aux États-Unis. « Engageons-nous tous pour que de telles tragédies ne puissent plus jamais se reproduire », a-t-il ajouté en intervenant au terme de l’audience générale de ce mercredi 25 mai 2022, place Saint-Pierre.

« Mon cœur est brisé par le massacre dans l’école primaire du Texas, a dit le pape. Je prie pour les enfants, les adultes tués et leurs familles. »

Les enfants et les adultes ont été assassinés mardi 24 mai à l’école primaire Robb de la ville d’Uvalde, située à environ 130 kilomètres à l’ouest de San Antonio. Un homme de 18 ans a ouvert le feu tuant 19 élèves et 2 enseignants. Le tireur a été abattu par la police.

Vatican News indique que le cardinal Blase Cupich, archevêque de Chicago, a publié un communiqué à l’issue de cette tragédie dans lequel il a affirmé que la violence était plus que jamais présente dans le pays : « En réfléchissant à ce dernier massacre américain, écrit le cardinal, je reviens sans cesse aux questions suivantes : Qui sommes-nous en tant que nation si nous n’agissons pas pour protéger nos enfants ? Qu’aimons-nous le plus : nos instruments de mort ou notre avenir ? »

Le cardinal Cupich a rappelé que le deuxième amendement de la Constitution américaine, autorisant le port d’une arme à feu, « n’est pas descendu du Sinaï » : « Le droit de porter des armes ne sera jamais plus important que la vie humaine, écrit le cardinal. Nos enfants ont aussi des droits. Et nos élus ont le devoir moral de les protéger. »

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube