Meurtre d’un agent de l’ANR tué en août à Rwangoma/Beni: Trois prévenus écopent d’une peine capitale

Trois prévenus dont une femme viennent d’écoper de la prison à perpétuité  dans le dossier du meurtre d’un agent de l’Agence Nationale des Renseignements (ANR) tué en début du mois d’août à Beni Rwangoma. Le jugement a été rendu ce mercredi 18 août dans une audience en flagrance. Cependant,  quatre prévenus ont été acquittés au motif de doute sur les faits mis à leur charge.

Le Tribunal Militaire de Garnison de Beni siégeant en audience de flagrance en matière répressive au premier degré s’est prononcé dans ce dossier opposant le Ministère public aux présumés assassins de l’agent de l’Agence Nationale des Renseignements tué à Rwangoma.

Le Tribunal Militaire de Garnison de Beni-Butembo a prononcé la peine capitale contre trois prévenus notamment : Kombi Mosengo Emmanuel, Kasereka Jonathan Olenga et Kavugho Mayani Pulcher. Ils ont été tous déclarés coupables  du meurtre  de Monsieur Gomez et tentative de meurtre au capitaine John.

Le Tribunal a, par ailleurs, acquitté quatre autres prévenus à savoir  Muhindo Makasi Isaac, Mbumba Bokele Jean-Baptiste, Muhindo Sebastien et Kahindo Singa Jean-Pierre. Ceux-ci ont joui  de «  l’insuffisance des preuves »  sur les faits mis en leur charge.

Le Tribunal Militaire a également condamnés les prévenus coupables au payement d’une somme colossale de 125 milles dollars pour les dommages et intérêts pour aux  deux parties civiles.

Le collectif des avocats des prévenus se dit en moitié satisfait de ce verdict. Me Aimé Milonde membre du collectif du conseil des prévenus promet d’aller en appel afin d’examiner  l’œuvre du premier juge.

 

Parmi les prévenus condamnés à mort, figure la cheffe d’avenue Kavugho Mayani qui devrait faire objet des poursuites pour complicité  présumée avec les rebelles de l’ADF qui auraient dernièrement attaqué Rwangoma.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube