Mobilisation accrue des recettes au mois d’avril : Barnabé Muakadi félicité par Nicolas Kazadi

Les performances historiques réalisées par les régies financières au mois d’avril dernier, n’ont pas laissé le ministre des Finances indifférent. A cet effet, Nicolas Kazadi a organisé une réunion extraordinaire d’évaluation, une occasion propice pour lui de jeter des fleurs aux Directeurs généraux des régies financières (DGDA, DGI, DGRAD) pour une mobilisation sans précédent des recettes publiques au cours de la grande échéance d’avril 2022. L’argentier national a félicité le Directeur général de la DGI, Barnabé Muakadi de manière spéciale pour son abnégation dans cette régie qui vient de battre tous les records en termes de collecte des fonds auprès des contribuables, depuis l’accession de la Rdc à l’indépendance.

Au cours de cette réunion d’évaluation, indique une dépêche de la Cellule de Communication du ministère des Finances, le ministre des Finances a exhorté les dirigeants des entreprises  pourvoyeuses des recettes à poursuivre les réformes en les accélérant, car, a-t-il ressassé, celles-ci visent à diversifier les sources des recettes pour réduire la dépendance vis-à-vis du secteur minier. En outre, il  a noté le début des paiements des superprofits conformément au Code minier.

En effet, au-delà de la bonne conjoncture économique dûe à la tendance haussière des prix dans le secteur minier, la digitalisation des régies financières a beaucoup contribué à l’augmentation des recettes de l’Etat. Voilà pourquoi, il s’avère nécessaire de graduellement numériser le processus de collecte des fonds à travers toute l’étendue de la République pour doter au gouvernement, les moyens substantiels  de sa politique visant le développement pérenne.

De son côté, le Directeur général de la Direction générale des impôts Barnabé Muakadi qui a atteint plus de 200% des assignations avec 1,5 milliards d’USD, a remercié le ministre des Finances pour avoir assuré un encadrement permanent et dont les directives pertinentes qu’il donne, stimulent constamment les agents à travailler sans désemparer.

Visiblement, précise notre source, les recettes vont connaître un accroissement significatif les mois qui viennent au regard de la myriade de stratégies efficaces mises en place. Le ministre des Finances joue un rôle prépondérant dans le but d’atteindre les résultats positifs. Après seulement 12 mois de prise des fonctions, Nicolas Kazadi a redonné de l’oxygène à une économie qui était vacillante.

Pour rappel, les performances réalisées par les régies ne sont pas un fruit du hasard, car le ministre des Finances, Nicolas Kazadi a mis en place une nouvelle méthode de travail sur base entre autres exemples, de les signatures des contrats de performance, en l’occurrence la toute dernière intervenue le 15 janvier dernier dans la ville côtière de Moanda au Kongo Central lors de la retraite stratégique organisée par le ministère des Finances.

« Evènement historique à la Direction générale des impôts (DGI), d’autant plus qu’au cours de l’échéance du 30 avril 2022 qui a été ramenée conformément aux dispositions légales en vigueur au 29 avril 2022, la DGI a réalisé les recettes jamais accomplies qui se chiffrent à 3.000 milliards de francs congolais, soit 1,5 milliards de dollars Us », écrivait L’Avenir du 02 mai 2022. Pour atteindre ces performances, à en croire ce tabloïd, la DGI s’est basée sur trois facteurs principaux. De la vision du président de la République dictée par la mobilisation durable des recettes, des orientations données par le ministère des Finances dans le cadre du dialogue de gestion, la DGI sous le leadership de son Directeur général Barnabé Muakadi a mis en place un plan stratégique de réalisation des recettes.

JMNK

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube