Modeste Bahati échange avec les Gouverneurs du Kongo Central et du Kasaï

En séjour à Kinshasa, le gouverneur du Kongo Central,  Guy Bandu,  a été reçu,  le week-end dernier,  par le président du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo. Les  questions liées au développement de cette province étaient au centre de cet échange.

Le président du Sénat  et son hôte ont également abordé la problématique de l’insécurité routière  sur la nationale numéro 1 et le méga programme de développement des 145 territoires initié par le Chef de l’État.

« J’ai eu l’honneur d’échanger avec le président du Sénat sur les questions d’actualité. Comme vous le savez, la province du Kongo Central est l’une des provinces qui participe sur les appels d’offres des gisements pétroliers, mais la province elle-même a trois blocs pétroliers », explique-t—il, avant d’ajouter que qu’il a eu droit de bénéficier des quelques conseils et orientations du président du Sénat et c’était un échange très fructueux.

Comme je l’ai dit au début de mon mandat, la priorité c’était d’abord de se rassurer que toute la communauté est déterminée à regarder dans la même direction, s’engager dans la voie du développement. C’est ainsi que le premier pilier de mon mandat était la cohésion provinciale, ce qui est en cours de se réaliser. « C’est vrai que c’est une matière qu’on ne décrète pas dans une seule journée, ça se construit du jour le jour. Au stade actuel, je suis heureux de constater que tous les membres de la communauté sont décidés à travailler ensemble pour l’avancement de la province », pense-t-il.

Dans le souci de veiller sur le développement des provinces et des  entités territoriales décentralisées  dont le Sénat est une émanation, le speaker de la Chambre haute du Parlement a également  reçu en audience dans son cabinet de travail le gouverneur de la province du Kasaï,  Dieudonné Pieme. Ce dernier est venu faire à Modeste Bahati la restitution de la  mission qu’il a effectuée en Belgique. Mission qui a comme retombées la venue prochaine des investisseurs et opérateurs économiques belges dans sa province.

Le président du Sénat a bouclé cette série d’audiences  avec l’Alliance nationale des autorités coutumières du Congo. Le président de cette association, le  sénateur  Mwami Godefroid Munongo, est venu solliciter l’implication du Sénat dans le plaidoyer contre les morcellements  intempestifs des chefferies et des secteurs en villes et communes. Situation qui, selon lui,  rend ces entités non viables. C’est pourquoi Mwami Godefroid Munongo a tenu à soumettre cette préoccupation  au président du Sénat.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube