« Nairobi n’est pas un processus de négociations mais de consultations » (Bintou Keita)

« Alors, déjà le processus de Nairobi n’est pas un processus de négociations. Je pense qu’il faut le dire très clairement. C’est un processus de consultations qui est mis en place avec les groupes armés. Les mots ont une importance », explique Bintou Keita, Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en RDC.

Négociations, cela veut dire qu’on va commencer à aller dans différentes directions. Consultations : la RDC a clairement mis en place un cadre de référence qui a été signé par le chef de l’Etat et qui est le PDDRC-S et qui dit très clairement les contours et les paramètres qui doivent être utilisés pour amener les groupes armés à déposer les armes et ensuite à aller dans un processus de démobilisation pour une réintégration à base communautaire.

Maintenant, bien évidemment, quand vous êtes attaqués, vous répondez à l’attaque. Raison pour laquelle je ne suis pas en train de dire qu’il faut concilier entre les deux. Je dis : il faut que ceux qui prennent les armes et qui créent les massacres arrêtent, déposent les armes. Et pour ceux qui sont en train de déposer les armes, il y a un mécanisme qui existe et qui doit être suivi.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube