Nord-Kivu : reprises des hostilités entre le M23 et les FARDC dans le groupement de Jomba/Rutshuru

Après près de deux semaines d’accalmie, le mouvement du 23 mars attaque encore les positions des forces armées de la République démocratique du Congo depuis samedi 23 avril 2022, dans le groupement de Jomba, précisément sur la colline de Bugusa.

Selon le Général Sylvain Ekenge, porte-parole du gouverneur militaire, les forces armées congolaises ne pouvaient pas s’attendre une seconde pour défendre son territoire en ripostant contre l’ennemi.

« Nous ne pouvons pas nous laisser faire. On se défend. On a riposté. Les combats sont en cours, le M23 ne veut pas comprendre la situation. Nous ne pouvons laisser un seul centimètre de notre pays être occupé. L’EAC avait sollicité une trêve, mais le M23 l’a violé », indique-t-il.

Alors que les délégués du M23 séjournent depuis quelques jours à Nairobi au Kenya pour le dialogue avec le gouvernement congolais, affirment des sources sur place, ces insurgés reprennent leurs aventures de déstabiliser cette partie de la Province, une situation qui reste confuse encore sur le terrain et pousse les habitants fuir les combats, pourtant ces derniers commençaient à peine à regagner leurs villages respectifs.

Gloire Balolage/Goma

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube