Nouvelle mise en place des Proveds à EPST: Tony Mwaba promet de mettre hors circuit tous les moutons noirs

Décidément rien ne va arrêter l’élan pris par le ministre de l’Enseignement primaire secondaire et professionnel Tony Mwaba Kazadi, dans le redressement du sous-secteur de l’EPST. Le Patron de l’EPST, qui s’inscrit dans la vision du Président de la République Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, veut marquer d’une pierre blanche son passage au ministère de l’EPST.

A en croire, une dépêche parvenue au Quotidien.cd, pour la prochaine mise en place au sein du sous-secteur, le Professeur Tony Mwaba exige que tous les directeurs provinciaux de l’EPST ainsi que les inspecteurs principaux provinciaux fassent parvenir leurs Curriculum Vitae auprès du Secrétaire général ai de l’EPST.

Et ce, dans l’objectif de mettre hors système tous les moutons noirs qui ont parachuté dans le sous-secteur de l’EPST à la faveur du clientélisme politique.

Pour rappel, la dernière mise en place à l’EPST remonte en 2017.  Alors en 2020, il y a eu quelques permutations et création de 10 nouvelles provinces éducationnelles, ce qui a porté à 58 le nombre des provinces éducationnelles en Rdc.

Chaque province éducationnelle dispose de 3 animateurs : le Proved (Directeur provincial de l’EPST) qui est le chef de l’administration et représentant personnel du ministre et deux services techniques que sont l’inspection et le Service de contrôle de la paie des enseignants (Secope).

L’inspection est dirigée au niveau de la province par l’inspecteur principale provinciale. Le Secope est dirigé par le Directeur Provincial du Secope (Diprosec)

Blog Comments

Mise en place

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube