Obsèques de l’International Tubilandu Dimbi: Me Alain Makengo Baggio reçoit les assurances du Prof Paul Gaspard Ngondankoy

Le Président de la LISPED, Me Alain Makengo Baggio, a été reçu en audience ce vendredi 09 juin 2021,  par  le Directeur de cabinet du Premier ministre, le Professeur Paul Gaspard Ngondankoy, sur le dossier des obsèques de l’International Tubilandu Dimbi  » grand niawu » champion d’Afrique des Nations de Football et Mondialiste en 1974, champion d’Afrique avec l’As V.Club en 1973, décédé le 17 Juin 2021 à Kinshasa. Au nom du Premier ministre, le Dircab a rassuré que le dossier tel qu’envoyé par le ministre des Sports Konde Serge, sera décanté la semaine qui commence pour permettre l’enterrement du Léopard Tubilandu.

L’ancien gardien de V. Club et de l’équipe nationale Les Léopards, Tubilandu Ndimbi est décédé le jeudi dernier à Kinshasa.  C’est avec émotion que la nouvelle a fait le tour dans les réseaux sociaux et dans le monde sportif. Tubilandu Ndimbi n’était pas n’importe qui dans le monde du football africain en général et congolais en particulier.

A dire vrai, c’est l’un des plus grands gardiens d’Afrique des années 70, 80 et 90. Tubilandu Ndimbi a remporté la Coupe d’Afrique des clubs champions en 1973 avec V. Club qui a battu Ashanti Kotoko de Kumasi  (2-4) à Kumasi au Ghana et (3-0) à Kinshasa. En 1974, Tubilandu remporte d’abord la Coupe d’Afrique des Nations de 1974 en Egypte avec Les Léopards et au mois de juin de la même année il fait partie de la champagne des Léopards à la Coupe du monde 1974 en Allemagne. Il va remplacer le grand Robert Kazadi lors du fameux match Yougoslavie-Zaïre (9-0). Tubilandu a été à 10 reprises champion du Zaïre avec l’AS Vita Club.

A la fin de sa carrier, il va jouer respectivement dans Babeti ya Kin (équipe chère à Dadou Kimoanga actuellement installé en Europe) et au FC Kalamu où il fera office de joueur entraineur. C’est Tubilandu qui garde les bois des Léopards lorsque les onze national du Zaïre atomisent les Diables Rouges du Congo/Brazzaville  devant Sassou Ngouesso (5-2). Buts de Santos Muntubile, Kiyika Tokodi, Lofombo Baudouin et Eugène Kabongo (2 buts). Grâce à son abatage et surtout à ses plongeons spectaculaires, Tubilandu était surnommé ‘’Grand Niawu’’traduisez Grand chat. Garçon jovial et blagueur, Tubilandu était aussi entraineur des gardiens de l’AS V. Club et des Léopards.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube