Page d’histoire : Si la merveilleuse histoire de Gd Me Baudry Tetey m’était contée

Grand maître Baudry Tetey, CN 6è Dan en karaté. C’est l’un de trois meilleurs compétiteurs qu’ait connu le karaté congolais (il a livré plus ou moins 500 combats dans sa carrière) et il est 7 fois champion de Kinshasa et 2 fois champion du Congo ex Zaïre. Il a formé au-delà de 1000 athlètes. Il est né à Kinshasa, le 26/09/1954. Taille : 1,85 m pour 90 Km.

Ayant débuté sa carrière sportive à 13 ans avec le football comme gardien de but,  Baudry Tetey a pratiqué par la suite diverses disciplines : cyclisme, boxe, athlétisme (courses de vitesse, lancement de poids, saut en longueur), judo, taekwondo et karaté.  En 1976, Baudry Tetey remporte le titre de champion de Kinshasa de karaté de ceinture maronne. La même année, il créa son propre club KC Sangol qui était sorti champion de Kinshasa et Mutombo Benoit (NDLR ce dernier réside présentement en Belgique), le capitaine de son club était sorti champion de Kinshasa de ceinture orange. En 1978, Baudry Tetey est champion de Kinshasa de ceinture noire (N.B : il était devenu CN en 1977). De 1978 à 1985, Baudry Tetey remporte plusieurs titres de champion de plusieurs tournois MPR, 50 ans anniversaire de feu président Mobutu à Matete à l’époque Kibassa Maliba comme ministre des sports. En 1985, Baudry Tetey était devenu instructeur breveté de niveau Académique supérieur de National des Arts Martiaux ‘’ANAM’’ avec comme organisateur le président fédéral Me Lubaki Luangole, comme examinateur principal Me Park Nam Sun et comme membre du jury Me Kimfuta.

Création des combats des élites ou combats vedettes

A l’instar des combats de Full contact 3 rounds x 3’aux USA, les maîtres suivants ont opté de faire des combats vedettes : Baudry Tetey, Nide, Kosso Django, Teddy Ndoto, Ken Nzengele, Branly Mbuya, Kawashi de Ndjili, Kabongo, Kanku Yoshitaka, Agosthino Endubu, Okapi de Lemba, Vicking de Matete, Mwaf de Ndjili et autres. Ils ont emboité les pas à Me Bebin et Me Kalombo qui ont commencé avec les combats vedettes. Ainsi, Me Baudry Tetey et les autres ont décidé de ne pas combattre en championnat national mais en combats vedettes payants. Ainsi, Baudry Tetey a affronté 3 fois en combat vedette Me Dokis (2 fois au foyer Matete et 1 fois Méridien/bar  2 victoires de sa part et 1 défaite. 3 fois contre Me Ken Nzengele (1 fois au Foyer social de Matete et 1 fois au Meridien/bar. Nul, 1 victoire et 1 défaite. Face à Kosso Django à Bandal soldé par nul. 3 fois contre Me Tchang Mpalukidi à Masina (2 victoires de sa part et 1 nul). Face à Me Kawashi de Ndjili soldé par nul au Ciné 4 à Ndjili. Victoire face à Me Adamuke, victoire face à Me Agosthino à la Porte Noire à Lemba. Victoire face à Mayele au Ciné Pole Pole à Kingasani. Victoire face à Moro Kadima de Matete au foyer social. D’autres karatekas ont refusé de l’affronter c’est notamment Me Mwalf de Ndjili alors que Verckys Kiamuangana avait proposé d’organiser le combat à Vévé Center. Baudry Tetey abandonne les combats vedettes en 1982 alors CN 4è Dan en Karaté. Il continue néanmoins avec les autres arts martiaux et obtint la CN 4è Dan en taekwondo. Il donne plus d’importance à son travail au cabinet de la famille Mobutu au service de sécurité. Il a travaillé dans ce domaine de sécurité avec Pelé Mongo Ilombe, Manda Mobutu, famille Moleka, Ado Makola (Pdt Matonge) et Raph Kindambi. En 1989, Baudry Tetey est embauché à la Banque Centrale duCongo où il signe son contrat en 1991 et ressort retraité en 2014. Il s’est autoproclamé président de la Fédération Congolaise de Taekwondo qu’il dirigea pendant 4 ans avant de laisser le flambeau à Debs Malungeni. Actuellement, Grand Me Baudry Tetey est CN 6è Dan et est vice-Président de la Fédération Congolaise de karaté Kyokushin ‘’Fecokakyo’’ et il est conseiller des sages et technique à la Fédération Congolaise de Taekwondo ‘’Fécot’’ que préside Me Alain Badiashile.

Bons souvenirs

Grâce à ses compétences sportives, Gd Me Baudry Tetey s’est fait embaucher à la Banque Centrale en 1989, signe son contrat en 1991 pour être retraité en 2014. La réputation qu’il a en tant qu’acteur de cinéma. Il a tourné 2 films avec Me Bebin notamment ‘’Week-end à Kinshasa’’ comme acteur principal et ‘’L’indiscipline envers son chef’’ comme co-acteur.

Mauvais souvenirs

Sa participation ratée au championnat du monde aux USA en 1975 alors qu’il était bien préparé. Le manque d’encadrement ou la prise en charge des pratiquants des arts martiaux par le gouvernement congolais.

Perspectives d’avenir

Son souhait est de voir les sports des combats évoluer avec des dirigeants responsables pratiquants et qui ont aussi les moyens afin que la RDC soit présente à toutes les compétitions internationales. Gd Me Baudry pense que l’évolution des arts martiaux en RDC est freinée par les dirigeants du ministère des sports. Qu’on tourne le regard vers les disciplines individuelles comme les arts martiaux au lieu de sortir beaucoup d’argent aux disciplines collectives. Cette façon d’agir découragent les Gds Me qu’ils sont de ne pas former les futurs dirigeants et cadres dans les arts martiaux. Il regrette le manque de considération à son égard alors qu’il a beaucoup fait. Me Baudry Tetey est unanime pour souligner : ’’ Dans l’histoire de compétiteurs de karatekas congolais, si vous me mettez 3è, je vais refuser parce que je suis parmi les 2 premiers’’.

Antoine Bolia

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube