Parce que gouverner c’est pouvoir: Chérubin Okende lance la feuille de route de l’audit OACI 2022

  1. Chérubin Okende Senga, ministre des Transports, Voies de communication et de Désenclavement a procédé ce lundi 05 Juin 2021 au lancement de la feuille de route pour la préparation de l’audit de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI).

Travaux qui vont permettre à la République Démocratique du Congo de se préparer pour que son système de l’Aviation Civile soit bien côté par les experts de l’OACI qui seront en RDC du 31 Août au 12 Septembre 2022.

Toute les parties prenantes notamment l’autorité de l’aviation civile AAC, la Régie des Voies Aérienne RVA, Congo Airways ainsi que quelques experts du cabinet du ministre prenne  part à ces travaux.

« Cet audit est annoncé l’année prochaine. Comme vous le savez, qui veut aller loin doit ménager sa monture ; gérer c’est pouvoir. Il ne faudra pas que nous attendions l’imminence de cette mission pour préparer cet audit si important. J’ai décidé donc dans un tronc commun réunissant l’Autorité de l’aviation civile, la Régie des voies aériennes (RVA), Congo Airways, ainsi que le ministère, pour qu’ensemble nous arrivions à cerner les contraintes liées à cet audit et que d’ors et déjà nous nous employons a d’abord définir une feuille de route et réunir tous les moyens qui s’imposent pour que nous puissions faire face aux exigences de cet audit de l’OACI », a indiqué le ministre

La République Démocratique du Congo qui affichait 51% de taux de réalisation des normes internationales lors du dernier audit en Novembre 2018, veut dépasser la moyenne mondiale de plus de 65%, tel est le vœu du ministre des Transports, Voies de communication et de Désenclavement.

En toute responsabilité, note-t-il, nous dévons réaliser que la Rdc a des défaillances qui justifient que nous soyons maintenus dans cette liste-là. « Personnellement entant que ministre, je suis encouragé par les efforts qui ont été fait depuis un certain temps. Pour faire bref, aujourd’hui nous sommes à 51% des taux de réalisation des exigences de conformité tel que cela  a été imposé à tous les Etats par l’OACI. Il va falloir que nous atteignions au moins 65% pour que nous prétendions répondre aux normes fixées par l’OACI ».

Pour atteindre cet objectif,  Chérubin Okende Senga a donné les orientations claires aux experts, pour qu’à  l’issue de ces  travaux, la République Démocratique du Congo soit prête avec une feuille de route qui reflète  ce grand pays. La rencontre a eu lieu au siège de l’autorité de l’aviation civile Congolaise (AAC).

«Nous devons nous mettre au travail. J’ai pensé convoquer cette réunion pour qu’en synergie nous puissions cerne recette problématique et nous mettre au travail. De 1, détermine rune feuille de route. De 2, dégager les exigences, évaluer ce que cela exige pour que nous atteignons cet objectif-là », a terminé le ministre.

JMNK

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube