Patrick Muyaya participe à une messe en mémoire des victimes de Kishishe

M.Patrick Muyaya, ministre de la Communication et médias, a représenté le gouvernement, à la messe de repos des âmes de victimes du massacre dans l’Est du pays, en particulier celles de Kishishe dans le Rutshuru, ce mercredi 07 décembre 2022 à la paroisse Sacré Cœur dans la commune de Gombe.

Plusieurs autres autorités ont également rehaussé de leur présence dans cette messe, notamment le ministre de l’Agriculture Désiré M’zinga Birihanze, le député national Elvis Mutiri wa Bashara et la députée nationale Louise Munga.

Dans son mot, le porte-parole du gouvernement a souligné que cette célébration avait comme objectif de prier pour les compatriotes qui ont été lâchement exécutés.

« C’était aussi pour signifier notre solidarité, notre compassion aux membres de communautés qui ont été directement touchés. C’est aussi une occasion pour dire notre soif de la justice parce que ces massacres ne peuvent continuellement se perpétrer et rester impunies. La justice qui a déjà commencé à travailler et qui continuera à travailler parce que ceux qui sont responsables de ces morts doivent être sévèrement punis », a-t-il insisté.

Le ministre Muyaya a aussi expliqué que cette célébration est aussi une occasion pour lancer à nouveau un message d’appel à l’unité. « C’est lorsque vous êtes touchés, que vous êtes dans le malheur, que nous nous unissons », a souligné l’homme du changement de narratif.

Il est aussi revenu sur l’ennemie qui est connu, l’ennemie qui dérange la République Démocratique du Congo. Notre ennemi est connu. Notre ennemi est identifié. C’est dans l’unité que nous allons combattre l’ennemie dans toute sa stratégie.

Il faut également souligner que la justice internationale est saisie pour ces massacres perpétuels.

« Aujourd’hui, c’était aussi l’occasion de dire qu’au-delà de la justice, au-delà du deuil, les compatriotes décédés méritent  chacun une sépulture. Nous nous assurerons dès que les choses seront rétablies pour que la paix de leurs âmes puisse être consacrée en leur réservant de tombes. Le gouvernement va y travailler, nous continuons à défendre la patrie. De ce point de vue, chaque Congolais doit défendre la patrie avec ce qu’il a », exhorte le ministre de la Communication et Médias.

Le député national Elvis Mutiri a, à son tour, invité le peuple congolais à participer massivement à l’appel à la solidarité lancé par le Chef de l’Etat. Rappelons qu’en date du samedi 26 au dimanche 27 novembre 2022, des massacres ont été commis à Kishishe qui est une localité située dans le territoire de Rutshuru dans la province du Nord-Kivu. À ce jour, le bilan est estimé à 272 morts.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube