Pinda Kai Do : Un nouveau départ avec l’installation du comité de l’entente de Kinshasa

La journée du dimanche 13 mars 2022 restera gravée en lettres d’or dans l’histoire de Pinda Kaï Do, ce style des arts martiaux fondé par le congolais Franck Mpinda Kabangu.

En effet, si la ville de Londres en Angleterre est le lieu de naissance de ce style, la date du 2 juillet 1997 est considérée comme la date officielle de la naissance du style Pinda Kaï DO (NDLR ce jour là, Gd Me Franck Mpinda a défendu avec brio la thèse et démontrer les techniques de base (fondamentaux) de Pinda Kaï Do devant des grands maîtres, dirigeants des arts martiaux et sport de combats du monde réunis dans la grande Académie d’art martial de la Grande Bretagne ‘’MAAGB’’. Lequel événement n’intervient qu’une fois par année). La ville de Kinshasa et particulièrement la salle La Fontaine à Righini, dans la commune de Lemba peut être considérée comme lieu de la renaissance de ce style. Et la date du 13 mars 2022 comme celle de la renaissance.

Faisant partie intégrante de l’Académie d’art martial de la Grande Bretagne, le Pinda Kaï Do est reconnu mondialement comme étant une entité sportive par tous les grands maîtres et dirigeants des arts martiaux et sport de combats. En RDC, le Pinda Kaï Do a été agréé par la Division Urbaine des sports et Loisirs de Kinshasa ‘’DUSL’’, le 26 février 2004 comme l’une des entités sportives kinoises. Seul couac, le Pinda Kaï Do n’a pu croître jusqu’à devenir une fédération sportive nationale par la faute de ceux à qui le fondateur avait placé toute sa confiance. Comme on dit mieux vaut tard que jamais. Reculer pour mieux sauter. Gd Me Franck Mpinda a jugé bon de reprendre le processus à zéro et veiller à la bonne marche de la discipline. Première démarche : doter la ville de Kinshasa de nouveaux dirigeants devant insuffler un vent nouveau. Le nouveau comité dirigeant de l’entente sportive de Pinda Kaï Do/Kinshasa a été officiellement installé par M. Tshimanga Manzambi, chef de la DUSL/Kinshasa. Le tout s’est passé en présence de Gd Me Shao Kalambay (représentant de la discipline en Afrique et en RDC), des autres grands maîtres des arts martiaux et de nombreux autres invités.

Composition du comité sportive Pinda Kai Do de Kinshasa

Président : Nsimba Wenayelo Junior

Vice-pdt : Lukusa Lukusa Jean Jacques

Secrétaire exécutif : Kanyinda Malu Cléby

Sec.ex.adj : Dosimau Wan’sedia Fidelby

Trésorier : Mfuka Kalumba Merveilleux

Trésorière adjointe : Muesa Lukusa Mélanie

Particularité de Pinda Kaï Do

Pinda Kaï Do signifie :

Pinda : tiré du nom de famille du fondateur.

Kaï : qui veut dire en anglais  invincible karaté.

Do : chemin, route.

Le Pinda Kaï Do est la symbiose de plusieurs styles des arts martiaux. Il est la résultante des failles que lui Gd Me Franck avait découvert en Karaté, kick boxing, judo et autres. Le Pinda Kaï recèle 5 principes : intégrité, conscience, amitié, loyauté  et être loyal entre eux, envers les autres et surtout envers le Grand maître.  La durée de l’entrainement est de 2 heures dont 20 à 30 minutes de réchauffement du corps, suivi de l’effort physique=répétition des techniques (théorie et pratique). L’on doit noter ici que le régime alimentaire est très important au Pinda Kaï. Le combat se livre sur le tatami car il existe beaucoup des projections. Quant à la tenue : veste bras cassé, kimono et ceinture de différentes couleurs. L’insigne est chaque fois à gauche.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube