Polémique sur l’acquisition des Jeeps pour les députés nationaux: Placide Tshisumpa confirme que c’était un montage financier

Une polémique est née dans l’opinion tant nationale qu’internationale au sujet de l’acquisition par l’Assemblée nationale, des Jeeps pour les députés nationaux. Au centre de cette polémique, les propos controversés tant du bureau de l’Assemblée nationale, des députés nationaux eux-mêmes que du président de la République. Si le bureau de l’Assemblée nationale a indiqué que les Jeeps sont un don du président de la République, certains députés ont dit que c’était un crédit remboursable, pendant que le chef de l’Etat, lors d’une interview accordée à Top Congo et à la Rtnc, a avoué qu’il s’agissait d’un montage financier. Qui dit vrai ?

A ce sujet, le Quotidien.cd a approché le député national et membre du Regroupement politique Placide Tshisumpa, qui a affirmé que le chef de l’Etat avait raison, parce que ce n’est pas la première fois que les députés obtenaient des Jeeps dans ce pays. « En 2006, à la fin de notre mandat, par rapport aux indemnités de sortie, nous avons obtenu des Jeeps », dit-il, avant de souligner que c’est une nouvelle question pour ceux qui ne connaissent pas les us et coutumes du parlement.

Et de continuer, en 2011, les députés ont obtenu des Jeeps et chacun pouvait choisir sa marque. Quand le chef de l’Etat vous dit que c’est un montage financier, pourquoi les gens doivent douter ? Pourquoi les gens s n’ont pas posé cette question en 2006 ? Il a avoué que la plupart de députés qui viennent des provinces, n’ont pas de véhicules. « Vous savez que le bureau de l’Assemblée nationale a la dotation pour son bon fonctionnement ? Vous êtes contents que le représentant légitime du peuple vienne à moto avec le cordon comme député ! C’est honteux pour le peuple congolais qu’il représente à l’Assemblée nationale. Je crois que cette question a pris fin, à moins qu’il y ait des gens de mauvaise foi », martèle-t-il.

Et Placide Tshisumpa d’insister sur le fait que c’est le chef de l’Etat qui a facilité le montage financier. A l’en croire, le chef de l’Etat peut donner des instructions au gouvernement pour faciliter le montage financier. Un montage financier veut dire, payer un montant à l’opérateur économique pour qu’il livre dans le délai les Jeeps, avant de procéder à la retenu. Le chef de l’Etat, c’est le premier qui gère les fonds de l’Etat. Il n’y a pas de contradiction.

Il termine en disant que l’Assemblée nationale a son budget, et qi on pique une somme d’argent pour commander les véhicules, où est le problème ?

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube