Pour mettre un terme au coulage des recettes: Félicien Kuluta présente l’application de la « télédéclaration ou télépaiement » à Godé Mpoyi;

Ayant déjà présenté l’application « télédéclaration ou télépaiement » développée par les informaticiens de la Direction générale des recettes de Kinshasa (DGRK) au Gouverneur de la ville province de Kinshasa, cette fois-ci, le Directeur général de cette régie financière a été reçu par l’honorable Godé Mpoyi, président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa et tout son bureau. Objet, découvrir cette trouvaille qui va permettre une mobilisation accrue des recettes, et lutter ainsi contre le coulage.

« Nous sommes venus chez la première autorité qui représente tous les Kinois, le président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa et tout son bureau, pour lui présenter l’application de la télédéclaration et télépaiement », a expliqué à la presse, M. Félicien Kuluta, Directeur général de la DGRK. Et d’ajouter, aujourd’hui, les contribuables ou les assujettis devront s’attendre à réaliser leurs opérations en ligne, sans trop de tracasseries. Ils seront maitres eux-mêmes de toutes ces opérations-là. Ce qui pourra réduire le coulage des recettes que l’on constatait à la suite des contacts directs entre l’administration fiscale et les assujettis, ou les personnes qui représentaient les assujettis et qui ne payaient pas correctement. Maintenant l’assujettis peut payer lui-même, partout où il est, il peut faire ses opérations et s’acquitter des taxes et impôts.

Le Dg de la DGRK a aussi indiqué que la campagne proprement dite va commencer d’ici le mois de d’août 2021. Mais pour les contribuables qui n’ont pas de téléphones Android, Félicien Kuluta pense qu’ils peuvent continuer à payer comme par d’habitude. « Dans un premier temps, nous allons procéder d’une façon graduelle. Nous n’allons pas imposer à tout le monde. Nous commencerons par certains quartiers, jusqu’à ce tout le monde puisse payer. C’est ce qui se fait dans plusieurs pays au monde. Ça facilite l’assujettis », dit-il. Toutefois, renchérit-il, ceux qui ne seront pas en mesure de le faire, pourront payer comme ils le font déjà.

Godé Mpoyi satisfait de cette initiative

De son côté, le président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, Godé Mpoyi, a salué cette surprise agréable. « C’est vrai que nous ne sommes pas dans la chaine de l’Exécutif, mais nous apprécions l’élégance du Directeur général qui est venu nous parler des réformes qu’il est en train de mettre en place à la DGRK. Il nous a parlé de cette application qui va favoriser une mobilisation massifiée des recettes. Et nous le remercions, de même que l’ensemble des personnels de la DGRK. La numérisation c’est la mascotte contre la fraude. Mais il faut encore y ajouter suffisamment d’efforts managériaux pour élargir le bassin des contribuables. D’ores et déjà, nous pouvons dire que nous sommes dans le bon », dit-il.

Aux Kinois, Godé Mpoyi demande beaucoup de civisme. « La population, vous êtes témoin, Kinshasa est toujours sale, mais il est moins sale qu’avant nous. Aujourd’hui, vous ne pouvez plus trouver les montagnes d’immondices dans la ville de Kinshasa. La ville est mieux éclairée comme à l’époque du Maréchal Mobutu et tout ça c’est grâce à l’argent du contribuable. Ma supplique maintenant ce que chacun d’entre nous puisse payer d’avantage ses impôts et vous êtes en train de voir, à quoi sert cette fiscalité urbaine », insiste-t-il.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube