Pour sa masculinité positive : Modeste Bahati reçoit un diplôme d’honneur et un trophée

Le président du Sénat Modeste Bahati plébiscité pour sa masculinité positive par le Programme national pour l’équité de genre dans le monde de travail. Un diplôme d’honneur et un trophée lui ont été décernés dans son cabinet de travail par  la coordonnatrice du GET  à la tête d’une forte délégation de ce programme du ministère de travail.

Ce programme a été créé il y a 10 ans, alors que Modeste Bahati était ministre de Travail, emploi et prévoyance sociale pour lutter contre toute forme de discrimination de la femme dans les milieux de travail en République Démocratique du Congo.

Séverine Luntala, Coordonnatrice de cette structure de l’Etat congolais justifie le choix  porté sur Modeste Bahati par son combat politique à promouvoir la femme à des postes de responsabilité.

« Nous sommes venus remercier l’honorable président Bahati pour tout ce qu’il a fait pour nous. En le remerciant, nous devons laisser des signes. Nous lui avons donné un diplôme d’art qui symbolise sa masculinité positive. Il travaille pour les femmes. La preuve, au sein de son parti, il a nommé deux femmes ministres et parmi les fédéraux, nous trouvons aussi des femmes. C’est un homme positif, un homme de l’espoir pour les femmes. Parce que dans les objectifs du développement durable 2030, nous tenons à avoir 50/50 dans les postes de responsabilité », a-t-elle indiquée, avant d’affirmer qu’avec des hommes comme l’honorable Bahati, le Congo peut espérer atteindre ces objectifs. Aujourd’hui, souligne-t-elle, GET a 90 ans, mais n’a pas démarré seul. L’honorable président Bahati, c’est lui notre moteur, c’est lui qui a fait que nous puissions démarrer.

Soulignons qu’une une autre délégation a été reçue par le Speaker du Sénat dans son cabinet de travail, c’est celle de la notabilité de Shabunda dans le Sud-Kivu. En mission de plaidoyer à Kinshasa, ces notables ont déposé sur la table de Modeste Bahati une note de plaidoyer reprenant les priorités à exécuter dans le cadre du programme de développement local de 145 territoires de la Rdc, vision du Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi.

Conduit par le président de Lusu Shabunda, Bienvenu Abeli a fait part au  speaker du Sénat que les infrastructures routières restent prioritaires pour le développement de ce coin du

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube