Pré-COP27 : Eve Bazaiba échange avec les forces vives environnementales de la Rdc

La Vice-Premier Ministre en charge de l’Environnement et du Développement durable (VPM-EDD), Eve Bazaiba,  s’est entretenu ce mardi 12 avril 2022 avec les forces vives environnementales dans le cadre d’échange sur différentes questions liées à son secteur.

Devant les Organisations non Gouvernementales nationales, les médias, les jeunes et les partis verts du secteur de l’environnement, elle a planché sur 4 points dans sa communication qui s’est inscrite dans le cadre d’un échange coïncidant avec l’an 1 du Gouvernement Sama Lukonde.

De la Gouvernance forestière en passant par l’organisation en Rdc des travaux préparatoires de la 27ème Conférence des Parties sur le changement climatique, la nouvelle donne du crédit carbone et la problématique de l’assainissement, la VPM Eve Bazaiba s’est voulue plus transparente dans l’exercice de ses responsabilités.

« Le secteur forestier congolais était dans un dysfonctionnement total qui nous a poussé de prendre des mesures urgentes pour assurer une gestion durable de nos ressources forestières. Cela pour respecter nos engagements vis-à-vis de nos partenaires, mais également pour notre responsabilité face à l’humanité: La Rdc qui est un Pays-Solution « , a rappelé la Patronne de l’Environnement qui indique que le secteur devrait être assaini pour permettre une bonne gestion du patrimoine forestier du pays.

À la suite de la publication du rapport de l’IGF et fort de l’implication personnelle, les différents contrats de concessions forestières illicites sont suspendus et une commission est mise en place pour examiner au cas par cas en vue d’établir un rapport succinct.

« Cette démarche est plus responsable et permettra au Pays de recouvrer ses droits et aussi mettre fin au désordre  » dit Eve Bazaiba.

« La co-organisation des travaux préparatoires de la COP27 est une autre victoire pour la RDC et le Bassin du Congo », a précisé la Vice-Premier Ministre qui estime que le pays avec le concours de tous, devrait se vendre davantage et surtout faire valoir ce dont il regorge en termes de potentialités environnementales.

La question de l’assainissement est une préoccupation de la VPM Eve Bazaiba qui a soutenu l’idée de la coalition en faveur des actions communes à travers la sensibilisation, la vulgarisation et l’éducation de tous.

 » Il nous faut des efforts supplémentaires et le Gouvernement a déjà pris ses responsabilités en décidant d’accorder par exemple des facilités en faveur des organisations qui œuvrent dans la collecte, traitement et recyclage des bouteilles plastiques. Cela va s’étendre à d’autres qui contribuent à l’assainissement « .

Les échanges ont permis d’approfondir, de partager les expériences et d’apporter les contributions nécessaires sur les questions évoquées. Les deux parties ont décidé d’approfondir les points dans un cadre permanent et formel de collaboration et d’échange sur toutes les questions qui touchent à l’environnement.

Willy Makumi Motosia

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube