Raja: ça chauffe entre Kabangu et son entraineur, Taoussi

Entre Rachid Taoussi et Dark Kabangu, le courant ne passe pas et les choses ont mal tourné ces derniers jours, d’où l’absence de l’attaquant congolais du groupe du Raja qui affrontera demain AmaZulu FC, en Ligue des champions.

Arrivé en janvier dernier, Dark Kabangu compte un seul but en 7 matchs joués. Ses prestations décevantes ont fait monter la sauce, à tel point que le joueur n’a pas été retenu pour faire le voyage en Afrique du Sud.

FootRDC, dans un article publié ce jeudi 17 mars, révèle que l’attaquant de 28 ans connaît une adaptation plutôt compliquée chez les Verts. Mais outre l’aspect sportif, le média indique que Kabangu n’est pas en odeur de sainteté avec Rachid Taoussi.

En effet, lors d’une séance d’entraînement avant le déplacement en Afrique du Sud, le successeur de Marc Wilmots parlait en arabe au moment de faire comprendre aux joueurs la construction des phases offensives. Dark Kabangu n’y comprenait donc rien, et n’avait pas du tout apprécié l’attitude de son coach, explique la même source.

C’est donc le comportement de Taoussi qui serait source de tensions entre les deux hommes. Kabangu l’aurait même fait savoir à certaines personnes au club.

Globalement, Dark Kabangu, censé remplacer Ben Malango, ne parvient toujours pas à offrir ce que les supporters du Raja attendent de lui. Il a d’ailleurs du mal à retrouver un statut d’homme décisif et son recrutement est en train de virer au fiasco.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube