Rdc : Fatshi met la pression sur les institutions concernées par le processus de ratification à la Communauté de l’Afrique de l’Est

Le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, a présidé en visioconférence, la quarante-neuvième Réunion du Conseil des Ministres du Gouvernement de la République, ce vendredi 15 avril 2022, au cours de laquelle, il a salué l’adhésion de la République Démocratique du Congo à la Communauté d’Afrique de l’Est après une longue période de négociations.

Il a indiqué que cela constitue une opportunité à la fois pour renforcer la paix et la sécurité, mais également pour attirer et promouvoir les investissements et les entrées des capitaux en vue de soutenir la croissance économique et d’améliorer le bien-être des populations de notre pays.

Pour être conforme à la Constitution, l’aboutissement de ce processus d’adhésion passera par la ratification des Textes régissant la Communauté d’Afrique de l’Est. Vu l’intérêt et les enjeux que cette adhésion représente pour la République Démocratique du Congo, le Président de la République a exhorté les institutions concernées par le processus de ratification, à faire diligence pour que notre pays se mette au pas.

Il a par ailleurs insisté pour que le renforcement de la coopération entre les Gouvernements de la République Démocratique du Congo et du Kenya, matérialisé par l’Accord de Coopération bilatérale (sur l’agriculture, la pêche et l’élevage), bénéficie de la même attention par les Ministres concernés, dans la mesure où il constitue un cadre opérationnel permettant aux deux États de mutualiser leurs capacités pour l’exploitation optimale des ressources respectives et en tirer pleinement profit pour les deux peuples.

Soulignons qu’avant d’entamer sa communication, le Président de la République, a présenté, au nom de la Nation, ses condoléances à la famille de M. Polycarpe Mungulu, Procureur Général de la République Émérite, Sénateur honoraire et Juge à la Cour Constitutionnelle, décédé en début de cette semaine à Kinshasa. Il a demandé au Gouvernement de travailler, avec le Président de la Cour Constitutionnelle, afin de réserver à l’illustre disparu des hommages dignes de son rang.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube