Rdc : Lancement de l’atelier régional sur le rôle de la propriété intellectuelle dans l’intégration des marchés en Afrique centrale

Le Professeur Claver Pashi, Dircab à l’Intégration régionale et Francophonie, représentant MM. Didier Mazenga Mukanzu et Julien Paluku Kahongia, respectivement ministre de l’Intégration régionale et Francophonie et celui l’Industrie a ouvert ce mercredi 18 mai à Kinshasa, l’atelier régional sur le rôle de la propriété intellectuelle dans l’intégration des marchés en Afrique centrale et sur l’intérêt stratégique du protocole de ZLECAF, relatif à la propriété intellectuelle.

Cadre choisi pour cet événement, l’hôtel Memling à Gombe, devant plusieurs participants venus des États membres de la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale  (CEEAC). Trois jours durant, soit du 18 au 20 mai prochain, les experts de la Rdc et d’autres pays vont passer au peigne fin le mécanisme de développement de l’Afrique, par la valorisation des œuvres et/ou des propriétés intellectuelles à travers la mise en place des instruments juridiques qui protègent les œuvres de l’esprit et de créativité des citoyens africains.

Prenant la parole devant l’assistance, dans sa casquette de professeur, Claver Pashi a fait parler son verve oratoire, tout en signifiant dans son speech qu’ensemble  » une orientation appropriée continuera d’être fournie au niveau des États membres de la CEEAC, afin de soutenir les initiatives de l’organisation, de développement d’une stratégie globale de propriété intellectuelle », indique une dépêche de la Cellule de presse IR/F.

Bien avant son intervention, François Kanimba qui est le Commissaire au Marché Commun, Affaires économiques, Monétaires et Financière de la CEEAC a insisté sur la mise en place d’un cadre juridique pour protéger ces propriétés intellectuelles.

Gregor Schneider, Chef de Projet à l’Office de l’Union Européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO) et le représentant de droits de propriété intellectuelle et innovation en Afrique AFRIPI étaient tous présents dans la salle.

 Cet événement vise à promouvoir et à protéger les créations d’esprits et les propriétés intellectuelles à travers certains mécanismes de promotion et de protection par le biais d’un cadre juridique, sous l’appui financier de EUIPO et AFRIPI

 Il sied de noter que ces assises verront les lampions s’éteindre ce vendredi 20 mai toujours à l’hôtel Memling à Kinshasa

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube