Rdc : Les Témoins de Jéhovah reprennent les offices en présentiel

C’est depuis le 1er avril dernier que les Témoins de Jéhovah, simultanément partout dans le monde, ont repris les offices en présentiel. C’était très agréable et très émouvant de revoir à nouveau les frères et sœurs, même si durant toute la période de Covid-19, les Témoins de Jéhovah se réunissaient régulièrement par visioconférence, témoigne M. Charles Nzau, porte-parole des Témoins de Jéhovah pour Kinshasa, Bandundu et Kongo-Central, qui précise quand même que nous avons décidé que tous ceux qui prendraient part à nos offices en présentiel devraient respecter toutes les mesures sanitaires en cours en l’occurrence, le lavage des mains au savon ou avec des solutions hydro alcooliques, la distanciation physique, le port du masque, etc. Ci-dessous, l’interview que le porte-parole des Témoins de Jéhovah a accordée à nos fins limiers :

M.Charles Nzau, vous êtes porte-parole des Témoins de Jéhovah pour la partie couvrant Kinshasa, le Bandundu et le Kongo central. Depuis le déclenchement de la pandémie de Covid-19, nous avons constaté que les Témoins de Jéhovah ont fermé tous leurs lieux de culte pour ne plus tenir les réunions en présentiel. Et depuis le 1er avril 2022, vous avez annoncé sur votre site Internet JW.ORG la reprise officielle de vos offices en présentiel. Pouvez-vous nous livrer vos premières impressions ?

Merci M. le journaliste pour l’intérêt que vous manifestez sur le sujet. En effet, nous avons repris nos offices simultanément partout dans le monde, depuis le 1er avril dernier. C’était très agréable et très émouvant de revoir à nouveau nos frères et sœurs, même si durant toute la période de Covid-19, les Témoins de Jéhovah se réunissaient régulièrement par visioconférence. Mais franchement, et il faut le dire, c’était très touchant de revoir tous ces visages souriants s’assembler à nouveau dans nos lieux de culte appelés salles du royaume.

Mais pourquoi avoir attendu si longtemps avant de reprendre vos offices en présentiel ?

La Bible nous apprend que la vie humaine est sacrée. Et comme nos offices sont ouverts au public et que les enseignements qui y sont dispensés ont pour but de contribuer au bien-être de la société, il nous fallait impérativement tenir compte du contexte de la pandémie actuelle afin de nous assurer qu’un minimum des conditions étaient réunies pour une reprise des offices en présentiel sans mettre en péril la vie de nos frères en sœurs et de nos nombreux sympathisants.

Comment cette reprise en présentiel a-t-elle été préparée notamment en pensant au covid-19 qui reste toujours une réalité à l’heure actuelle ?

A cet égard, nous avons opté pour une approche d’extrême prudence. Tout en tenant compte de l’assouplissement par les experts du gouvernement de certaines restrictions sanitaires, notamment celles relatives aux grands rassemblements ainsi que du taux de couverture vaccinale et de la baisse du nombre des cas de contaminations sur une période relativement longue, les Témoins de Jéhovah ont organisé prudemment des réunions pilotes dans des endroits où le taux de contamination était sensiblement faible. A la suite des résultats probants obtenus, nous avons finalement décidé de la reprise générale des réunions tout en tenant compte des restrictions gouvernementales en vigueur.

Voulez-vous dire que cette reprise en présentiel comporte encore certaines précautions ?

Bonne question. Nous avons décidé que tous ceux qui prendraient part à nos offices en présentiel devraient respecter toutes les mesures sanitaires en cours en l’occurrence, le lavage des mains au savon ou avec des solutions hydro alcooliques, la distanciation physique, le port du masque et j’en passe. En outre, des dispositions ont été prises à l’entrée de chacun de nos lieux de culte appelés salles du Royaume, pour s’assurer de l’application des restrictions sanitaires. Et là où on observe une forte affluence et où la capacité de la salle ne permet pas d’accueillir tout le monde en respectant la distanciation, nous avons décidé qu’une partie de l’auditoire continuerait de suivre les offices par visioconférence. C’est ce que nous appelons les « réunions hybrides » et cela marche très bien, à notre grande satisfaction.

Qu’en est-il à présent de votre activité de prédication ?

Peut-être faut-il utilement préciser que durant toute la période de pandémie, nous avons continué de prêcher en recourant à d’autres méthodes comme la prédication par téléphone, par courriers, etc. Seuls le témoignage public et la prédication de maison à maison étaient suspendus pour des raisons essentiellement sanitaires.

Mais maintenant, nous sommes heureux de vous annoncer que depuis le 31 mai dernier, nous avons repris toutes les formes de témoignage public, à l’exception du témoignage de maison à maison, car nous voulons y aller graduellement. Et c’est une grande joie pour tout Témoin de Jéhovah d’avoir à nouveau des occasions supplémentaires de communiquer la bonne nouvelle du Royaume de Dieu, conformément aux instructions du Christ exposées dans l’évangile de Mathieu 28 :19,20

Je vous remercie M. Charles Nzau, Porte-Parole des Témoins de Jéhovah

C’était un plaisir !

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube