Reçu par Godard Motemona: L’Ambassadeur Hammer présente l’offre des Etats-Unis au secteur minier

L’ambassadeur Hammer s’est entretenu, dernièrement avec le vice-ministre des Mines, Godard Motemona Gibolum, pour discuter de l’aide du gouvernement des États-Unis au secteur minier et des efforts pour lutter contre la corruption. L’ambassadeur a remis deux lettres au vice-ministre Motemona provenant du Bureau du travail des enfants, des travaux forcés et de la traite des êtres humains du département américain du Travail. La première lettre annonçait une augmentation de $1 million en faveur du projet existant du département américain du Travail appelé Lutte contre le travail des enfants dans l’industrie du cobalt de la République démocratique du Congo (COTECCO), portant à $3,5 millions le financement total du projet.

La deuxième lettre annonçait le projet d’assistance technique récemment financé par le département américain du Travail visant à repérer le travail des enfants et le travail forcé dans la chaîne d’approvisionnement de cobalt de la RDC qui sera exécuté par ELEVATE Limited, une compagnie de recherche privée. L’aide financière américaine au secteur minier de la RDC s’élève maintenant approximativement à $28 millions à travers dix projets axés sur la bonne gouvernance, les chaînes d’approvisionnement de minerais responsables et la promotion des investissements.

L’ambassadeur Hammer a aussi exprimé son appui aux programmes existant de l’USAID sur le Commerce responsable des minéraux qui valident les mines d’étain, de tungstène, de tantale et d’or (3T+G) artisanales pour réduire les conflits, combattre la corruption et mobiliser les recettes intérieures à travers le commerce légitime. Il a recommandé que la RDC approuve un Manuel de directives pour la gestion locale des redevances minières, conçu dans le cadre de l’Activité de gouvernance intégrée de l’USAID, qui travaille avec les compagnies minières et les communautés pour améliorer la capacité des gouvernements locaux à gérer les recettes et à réaliser la budgétisation participative.

Tout au long de la rencontre, l’ambassadeur Hammer a souligné l’importance de la bonne gouvernance dans le secteur, y compris à travers l’Initiative de gouvernance des ressources énergétiques (ERGI) du Département d’État à laquelle la RDC a adhéré en septembre 2019.

L’ambassadeur Hammer a dit au vice-ministre Motemona que « la corruption continue d’être un défi qui décourage les investissements américains ». Les États-Unis appuient l’accent que la ministre des mines N’Samba Kalambayi place sur « la lutte contre la fraude », lequel constitue l’un de ses cinq piliers politiques principaux.

La vice-ministre des mines a remercié l’ambassadeur Hammer pour l’aide financière et technique des États-Unis. L’ambassade des États-Unis à Kinshasa et le ministre des mines se sont accordés à continuer de travailler ensemble pour encourager les pratiques minières responsables et durables dans le cadre du Partenariat privilégié pour la paix et la prospérité conclu par les États-Unis et la RDC. L’ambassadeur Michael (Mike) A. Hammer a été confirmé dans ses fonctions d’ambassadeur des États-Unis auprès de la République démocratique du Congo le 6 septembre 2018.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube