Reçu par le Premier ministre: Nuran Wireless et Oranges veulent apporter une connexion internet à bas prix pour les zones rurales

Dans le cadre du Programme du Gouvernement dans son volet réduction de la fracture numérique par le désenclavement des zones rurales et ultra-rurales, le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, a reçu en séance de travail, le samedi 10 juillet à la Primature, une délégation de la Société canadienne « Nuran Wireless » qui veut mettre en œuvre, au courant de cette année, un projet de connexion internet à bas prix et accessible aux populations des coins reculés de la Rdc.

Cette délégation de la société canadienne de télécommunications a été conduite par le Directeur des Opérations du Groupe Nuran, Gael Campan, et la Directrice Pays de Nuran, Cécile Kambeya. Devant la presse, Nuran a indiqué que nous avons présenté notre projet à son Excellence Monsieur le Premier ministre qui est très attaché à pouvoir réduire la fracture digitale dans les régions rurales et ultra-rurales de la RDC. « Avec notre projet, en partenariat avec Orange, on s’attend à ce qu’évidement le Gouvernement apporte son soutien, qu’on puisse désenclaver les populations qui ont le plus besoin. Et donc, on est impatient maintenant de lancer notre projet avec la bénédiction de son Excellence Monsieur le Premier ministre et du reste de Gouvernement », dit-il.

Et d’ajouter qu’on va mettre 2000 sites, ou 2000 stations radios, dans des régions les plus reculées de la RDC. Là où il n’y a pas aujourd’hui de services. Ce projet va permettre à 2000, 3000, 4000 personnes de se retrouver maintenant en contact avec le reste du réseau, et de développer des activités autour de ça. Il y a des gens qui n’ont ni électricité, ni téléphone, qui pourront être en contact avec leur famille en vue de développer des activités, de créer de la richesse pour eux-mêmes et pour la RDC. On a déjà commencé avec ce projet. Un projet de grande ampleur comme celui-ci demande beaucoup de préparations. On a eu plusieurs mois de préparation qui ont consisté à mettre en place tous les approvisionnements, de sélectionner des fournisseurs pour l’exécution du projet. Maintenant que la phase de préparation est terminée, on entre dans la phase déploiement qui sera effective dans les prochains 15 jours.  Des équipes doivent être mobilisées et lancées en province pour la première phase de l’acquisition des sites, c’est-à-dire se rendre dans le village et trouver, évidemment en bonne intelligence avec des populations, les meilleurs endroits pour placer nos stations radios et donc, servir la communauté.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube