REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

Conformément à l’article – Lai. organique n° 18/023 du 13 novembre 2018 et au chapitre IV.8.1.2. de l’Accord politique global et inclusif du 31 décembre 2016, j’ai l’honneur de vous adresser la présente par laquelle le Conseil National de Suivi de l’Accord et du Processus Electoral, CNSA en sigle, par son communiqué de presse du 05 mai 2022, issu de son assemblée plénière tenue en dates de mercredi 04 et jeudi 05 mai 2022 en session extraordinaire dans la salle des réunions sise au numéro 218, de l’Avenue Colonel Lukusa, dans la Commune de la Gombe, présidée par notre auguste personne, a eu à formuler plusieurs recommandations sur les différents sujets qui touchent à la vie de la Nation, notamment celui relatif au consensus national à trouver sur la loi électorale sous examen actuellement au sein de l’Assemblée Nationale dont vous êtes le Président.

En effet, Honorable Président, le CNSA, conformément à sa mission et dans l’intérêt supérieur de la Nation, recommande à l’Assemblée Nationale, au sujet de ladite loi en cours d’examen en son sein, que celle-ci recherche consensus sincère et le plus large possible sur cette question d’intérêt vital pour notre pays entre acteurs politiques, Société civile et forces vives de la Nation.

Adresse Provisoire: Palais du Peuple Salic de Banquet Téléphone: +243 (0) 82 88 88 838 – E-mail: cabinet @jensa.ed

-Suite CNSA.

A ce sujet, le CNSA rappelle à votre auguste personne que le Président de la République, Chef de l’Etat lui-même lors de son discours d’investiture à la Magistrature Suprême du pays, le 24 janvier 2019, a promis au peuple, je cite « l’adoption d’une loi électorale garante de l’équité pour tous les citoyens », il n’a cessé de le rappeler à plus d’une fois dans ses discours sur l’état de la Nation devant les deux Chambres du Parlement réunies en Congrès. Par cet acte, c’est un engagement pris devant le peuple par lui dont votre Institution est l’émanation.

Le CNSA encourage l’Assemblée Nationale,

Honorable Président que cette question étant d’intérêt vital nour le nass comme nous l’avons mercredi 04 et jeudi 05 mai 2022 en session extraordinaire dans la salle des réunions sise au 21:51 Colonel Lukusa, dans la Commune de la Na formuler plusieurs céside differal

touchent à la vie de la Nation, notamment celui relatif au consensus national à trouver sur la loi

98

Le stylo de masquage, des formes et des tampons sont disponibles Annotation de PDF

Adresse Provisoire: Palais du Peuple Salle de Banquet Téléphone : +243 (0) 82 88 88 838 – E-mail: cabinet @ensa.ed

Suite CNSA.

A ce sujet, le CNSA rappelle à votre auguste personne que le Président de la République, Chef de l’Etat lui-même lors de son discours d’investiture à la Magistrature Suprême du pays, le 24 janvier 2019, a promis au peuple, je cite l’adoption d’une loi électorale garante de l’équité pour tous les citoyens », il n’a cessé de le rappeler à plus d’une fois dans ses discours sur l’état de la Nation devant les deux Chambres du Parlement réunies en Congrès. Par cet acte, c’est un engagement pris devant le peuple par lui dont votre Institution est l’émanation.

Le CNSA encourage l’Assemblée Nationale, Honorable Président, que cette question étant d’intérêt vital pour le pays comme nous l’avons dit ci-haut, soit traitée avec la plus grande attention par les honorables Députés nationaux dans la recherche d’un consensus qui se veut véritablement sincère afin d’éviter au pays des événements malheureux nature à rompre la paix chèrement acquise.

Le CNSA, par conséquent, en appelle à votre sens élevé, vu votre position institutionnelle, il rappelle à votre autorité, que le Président de la République, Chef de l’Etat, Félix Antoine TSHISEKEDI est un produit et le résultat d’une très longue lutte, menée par son père et beaucoup d’autres de ses compagnons et compatriotes congolais qui ont eu à verser de leur sang jusqu’au sacrifice suprême pendant plusieurs décennies pour un Etat réellement de droit, fondé sur des lois qui se veulent être impersonnelles,

Il est inadmissible que pendant que le fils de

notre icône de la lutte pour la démocratie est à la tête du pays, que celui-ci connaisse ce qu’on

a décrié comme pratique par les différents régimes passés, ceci est un devoir de mémoire.

C’est pourquoi, le CNSA vous exhorte à tout faire pour obtenir le consensus sincère vivement souhaité sur cette question, au risque que vous engagiez et assumiez seul votre responsabilité devant la Nation et l’histoire, le pays a grandement besoin de la paix et d’une véritable démocratie.

Veuillez agréer Honorable Président de l’Assemblée Nationale, l’expression de ma profonde considération.

Joseph OLENGHANKOY MUKUNDIL

Adresse Provisoire: Palais du Peuple Salle de Banquet Téléphone: +243 (0) 82 88 88 838 – E-mail: cabinetu ensa.ed

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube